Yeux du chat

Sommaire

L'œil est un organe majeur chez le chat, pour qui la vision est un sens essentiel. Les affections oculaires peuvent entraîner un inconfort, voire une douleur, importants s'ils ne sont pas pris en charge rapidement. Il est donc primordial de comprendre l'anatomie et les caractéristiques des yeux du chat, afin de pouvoir détecter rapidement un éventuel problème.

Anatomie des yeux du chat

L'œil désigne à la fois le globe oculaire (organe de la vision en lui-même) et les annexes oculaires (paupières, conjonctive et appareil lacrymal). Chacune de ces entités peut être atteinte par des maladies différentes.

Le globe oculaire

Le globe oculaire est situé dans l'orbite, une cavité présente dans les os de la tête. Il contient différents tissus qui ont chacun un rôle distinct dans la vision. Ainsi, de la périphérie vers l'intérieur, on retrouve la cornée, la sclère, l'uvée, le cristallin, la rétine.

Cornée

La cornée est constituée de différentes couches de cellules. Elle est transparente et non vascularisée. Elle permet de laisser passer les rayons de lumière, qui viennent ensuite stimuler la rétine et le nerf optique. La cornée est très exposée chez les chats, car le globe oculaire est plus saillant que chez les humains. Le chat souffre fréquemment d'égratignure de la cornée (ulcère) ou d'inflammation (kératite).

Bon à savoir : la cornée est capable de réfléchir la lumière : on peut voir l'image du photographe dans l'œil du chat pris en photo.

Sclère

La sclère est le « blanc » de l'œil, qui n'est pratiquement pas visible chez les chats. Il s'agit d'une tunique opaque qui permet de maintenir la forme du globe oculaire.

Uvée

Située à l'intérieur du globe, elle se compose de trois structures : la choroïde, les corps ciliaires (qui sécrètent l'humeur aqueuse) et l'iris (la partie colorée de l'œil).

Cristallin

Lecristallin est une lentille biconvexe et transparente, situé derrière l'iris, qui divise l'œil en un segment antérieur et un segment postérieur. Il est composé de 2/3 d'eau et 1/3 de protéines.

Rétine

La rétine tapisse le fond du globe oculaire, son rôle principal est de convertir les rayons lumineux en un signal électrique qui est ensuite transmis par le nerf optique au cerveau. Elle est constituée de cellules appelées photorécepteurs, qui sont de deux types : les cônes et les bâtonnets.

Bon à savoir : on compte plus de 200 millions de bâtonnets chez le chat, contre 120 millions chez l'être humain. Ce sont ces bâtonnets qui expliquent son exceptionnelle vision nocturne.

Les annexes oculaires

Les paupières ont un rôle de protection de l'œil. Elles permettent aussi l'étalement du film lacrymal sur la cornée.

Chez le chat, comme chez le chien, on compte trois paupières :

  • La paupière supérieure et la paupière inférieure, recouvertes de poils et de la conjonctive, sur leur face externe.
  • La 3e paupière, ou membrane nictitante, qui n'est normalement pas visible chez le chat. Cette paupière est composée de conjonctive. Elle héberge une glande lacrymale.

L'appareil lacrymal sécrète les larmes qui lavent et désinfectent l’œil puis s’écoulent dans les fosses nasales.

Caractéristiques des yeux du chat

La principale caractéristique de la vision du chat reste son incroyable acuité visuelle nocturne, qui lui permet de voir (et de chasser) la nuit.

Sa pupille est capable de se dilater, ou de rétrécir en une toute petite fente, en fonction de la quantité de lumière présente. Mais, l'observation des yeux de votre chat permet d'en savoir plus sur son état d'esprit à un moment donné.

En effet, le chat exprime ses intentions en modifiant la taille de sa pupille. C'est un indice précis pour le propriétaire et le vétérinaire. Ainsi :

  • Le chat est en myosis (pupille contractée) lorsqu'il est agressif. Il a souvent le poil hérissé, les oreilles couchées. Il miaule et grogne. La pupille est également en myosis lorsqu'il est à l'affût et qu'il s'apprête à sauter sur sa proie.
  • Le chat est en mydriase (pupille dilatée) lorsqu'il est détendu et qu'il y a peu de lumière, ou lorsqu'il a peur. Il va alors souffler, cracher et hérisser le poil.

Bon à savoir : on peut retenir que la mydriase est caractéristique de la peur, tandis que le myosis indique que l’agression est proche.

Enfin, le chat qui se tient les yeux mi-clos et cligne des yeux, lorsque son propriétaire interagit avec lui, indique qu'il est serein et content.

Lire l'article

Maladies des yeux du chat

Difficile d'être exhaustif, car les affections oculaires sont fréquentes chez le chat. Les principales affections à connaître sont les suivantes :

  • La conjonctivite : le chat a l'œil rouge, qui coule. Cela le démange, il va donc se gratter avec une patte arrière ou se frotter avec une patte avant. Les paupières peuvent apparaître gonflées (chémosis). Le plus souvent, l'origine de la conjonctivite est infectieuse, par exemple quand le chat souffre du coryza.
  • L'ulcère de cornée : il est le plus souvent traumatique (coup de griffe, égratignure sur une plante...). L'ulcère est très douloureux : le chat va maintenir son œil fermé (blépharospasme) et évite la lumière (photophobie). L'œil peut couler.
  • L'uvéite est une inflammation de l'uvée. Difficile à diagnostiquer, elle peut passer longtemps inaperçue. Le plus souvent le propriétaire note un changement de couleur d'un œil, ou des deux, une rougeur ou une opacification.

La procidence de la troisième paupière désigne le fait que la troisième paupière devient visible. Cela apparaît le plus souvent simultanément sur les deux yeux. C'est souvent le signe d'une altération de l'état général, par exemple lors d'un parasitisme important.

Ces pros peuvent vous aider