Déshydratation du chat

Sommaire

Un chat déshydraté est un chat en danger. Vous pouvez apprendre à déceler les signes de la déshydratation et à mettre en place des éléments de prévention.

Le point dans notre article.

Causes et symptômes de la déshydratation féline

Pour savoir repérer une déshydratation, il faut en connaître les causes et les symptômes. Les causes les plus courantes de déshydratation chez le chat sont :

  • les grosses chaleurs estivales ;
  • les voyages en voiture ;
  • les vomissements ;
  • les diarrhées ;

La déshydratation peut aussi être une des répercussions de certaines maladies, comme par exemple le diabète ou l'insuffisance rénale.

Bon à savoir : les chats âgés, les chatons et les femelles gestantes ou allaitantes peuvent être plus rapidement déshydratés qu'un chat adulte en bonne santé.

En cas de déshydratation, les symptômes sont :

  • une perte d'appétit flagrante ;
  • une difficulté à respirer, le chat halète et cherche son souffle ;
  • les yeux sont « creux » ;
  • un chat totalement abattu par le manque d'eau peut rester allongé par terre sans parvenir à se relever ;
  • enfin, en cas d’extrême déshydratation, le chat peut convulser.

Bon à savoir : une perte d'eau importante met très rapidement en danger l'organisme du chat, car les organes vitaux ne sont plus correctement hydratés et se dérèglent.

Tests de contrôle de déshydratation de son chat

Vous pouvez faire deux tests simples pour voir si votre chat est déshydraté :

  • Pincez la peau du chat entre les omoplates, tirez légèrement puis relâchez, si la peau revient à sa place rapidement, pas de soucis, mais si le pli de peau reste marqué, votre chat est sûrement déshydraté.
  • L'autre test consiste à appuyer avec un doigt sur la gencive du chat, et lorsque vous relâchez la pression, la gencive doit rosir de nouveau en moins de deux secondes. S'il reste un point blanc à l'endroit où vous avez appuyé, c'est un signe de déshydratation.

Bon à savoir : ces deux tests s'appellent le test du pli de peau et le test du temps de remplissage capillaire, ils sont assez fiables mais le test du pli de peau peut cependant ne pas être correct si le chat est maigre ou au contraire en surpoids excessif.

Traitement de la déshydratation du chat

La déshydratation fait partie des urgences vétérinaires, ne tardez donc pas à réagir avant que votre chat ne soit au plus mal. La prise en charge d'un chat déshydraté en cabinet vétérinaire se déroulera comme suit :

  • un examen général de l'animal pour évaluer l'état de déshydratation ;
  • une mise sous perfusion pour réinjecter du liquide dans l'organisme du chat ;
  • le vétérinaire peut aussi faire une prise de sang pour voir si le chat est atteint de diabète, d'insuffisance rénale ou d'une autre pathologie ;
  • le chat restera très certainement hospitalisé le temps de rétablir son organisme.

Bon à savoir : n'hésitez pas à noter les symptômes que vous avez repéré chez vous car le vétérinaire vous questionnera certainement pendant l'examen clinique.

Prévention de la déshydratation du chat : gestes simples

Vous pouvez garder à l'esprit des précautions simples à mettre en place pour éviter une déshydratation et encourager le chat à boire en quantité suffisante :

  • Il faut permettre au chat de s'abreuver tout au long de la journée, dans une gamelle propre, directement au robinet ou grâce à une fontaine à eau spécialement conçue.
  • L'eau doit être changée quotidiennement et être à température ambiante.
  • Certains chats ont besoin de voir l'apparence de leur breuvage donc ne boiront pas dans une gamelle sombre, pensez au bol en verre transparent par exemple.
  • Certaines gamelles en plastique peuvent aussi donner un goût à l'eau alors que le verre est neutre.
  • Ne donnez pas de lait ! La seule boisson qui convient à votre chat est l'eau.
  • Pensez à la quantité d'eau bue par votre chat, il lui faut au minimum 50 mL par kilo, c'est-à-dire 200 mL par jour pour un chat de 4 kg, ce n'est pas négligeable.
  • Les chats qui mangent des aliments secs (type croquettes) ont plus besoin d'eau que ceux qui mangent de l'aliment humide (comme de la pâtée).
  • En cas de grosses chaleurs ou de voyage en voiture lors de vacances, pensez à changer l'eau régulièrement pour ne pas qu'elle chauffe dans la gamelle, humidifiez votre chat en le caressant avec un gant de toilette mouillé.
  • Si votre chat a des vomissements, donnez de l'eau souvent, mais en petite quantité pour ne pas influencer les vomissements et aggraver la déshydratation, et bien sûr, ne laissez pas passer plus de deux jours de vomissements aigus.

Bon à savoir : en cas de doute, n'hésitez pas à prendre la température de votre chat, elle doit normalement se situer entre 38 et 39°C.

Ces pros peuvent vous aider