Chat déshydraté

Sommaire

L'eau est vitale et nécessaire à la bonne circulation sanguine, à l'absorption des aliments, à l'élimination des déchets métaboliques et à la thermorégulation. L'état de déshydratation, due à une perte importante d'eau, nécessite une prise en charge rapide car il empêche le bon fonctionnement des organes. Comment détecter si mon chat est déshydraté et comment y remédier ?

Le point dans notre article.

Quelle quantité d'eau mon chat devrait-il boire ?

Le chat est un carnivore strict qui se nourrit exclusivement de tissus de proies gorgés de sang et d'eau. Notre chasseur n'a donc pas besoin de boire beaucoup et son comportement hydrique n'est pas très développé, ce qui est un héritage de ses lointains ancêtres africains.

Le chat a besoin d'environ 60 mL d'eau par kg de poids et par jour, et davantage si la température est élevée. Si le chat mange beaucoup, sa digestion produit plus de déchets métaboliques et il a besoin de plus d'eau pour les évacuer. Il devrait absorber la même quantité d'eau que le nombre de kilocalories consommées par jour.

Par ailleurs, ce n'est pas parce que votre chat a de l'eau à disposition qu'il en consomme assez : mesurez régulièrement la quantité d'eau que votre chat boit de façon à adapter son alimentation.

Bon à savoir : en cas d'alimentation sèche, suivez les recommandations de la marque de croquettes indiquées au dos de l'emballage.

Symptômes d'un chat déshydraté

Les signes de la déshydratation peuvent passer inaperçus. Il faut donc être attentif au comportement du chat, en particulier :

  • s'il a une alimentation sèche ;
  • s'il fait chaud ;
  • s'il doit voyager ;
  • s'il présente des symptômes de maladie (perte d'appétit, apathie, vomissements, diarrhée, fièvre, troubles respiratoires et nerveux).

La déshydratation chez un chat se manifeste par différents signes :

  • Le chat a les yeux enfoncés, la troisième paupière apparente, une bouche sèche.
  • La peau du chat présente une perte d'élasticité.
  • Le chat urine et défèque plus de 3 fois par jour. Évidemment la litière doit être nettoyée tous les jours pour contrôler une augmentation des déjections du chat. La constipation et les diarrhées sont symptomatiques d'une déshydratation.
  • Le chat boit beaucoup.
  • Le chat présente un problème de circulation ou un problème cardiaque.

Si vous suspectez un état de déshydratation, faites les tests suivants :

  • Test du manque d'élasticité de la peau : soulevez la peau du dos de votre chat en la pinçant. Normalement la peau redescend immédiatement. Chez le chat déshydraté, elle revient plus lentement à sa position.
  • Test de couleur de la gencive : soulevez la lèvre supérieure de votre chat et appuyez sur la gencive avec votre doigt, ce qui laissera une trace blanche. Si la gencive ne redevient pas rose au bout de 1 à 2 secondes, c'est une urgence médicale.

À noter : chez le chat obèse, le test du manque d'élasticité de la peau n'est pas fiable, il faut alors vérifier d'autres paramètres.

Causes de la déshydratation chez le chat

Il existe plusieurs causes possibles à la déshydratation :

  • une consommation insuffisante d'eau ;
  • une alimentation exclusivement sèche non adaptée au comportement hydrique de votre chat ;
  • une hyperthermie due à la chaleur et à un manque de ventilation : en moyenne, un chat perd 40 mL d'eau par jour de grande chaleur ;
  • des maladies : insuffisance rénale, diabète, pancréatite, hyperthyroïdie, toutes pathologies causant une perte de fluides à travers les selles et les urines et les vomissements ;
  • des accidents : en cas de blessure de la gorge ou d'une ulcération de la langue (poils urticants des chenilles processionnaires), il arrive que le chat refuse de boire à cause de la douleur ;
  • un empoisonnement.

Chat déshydraté : conséquences

Les conséquences de la déshydratation chez un chat sont également nombreuses :

  • un état de choc : si le chat perd plus de 10 % de son volume d'eau, il perd les électrolytes (minéraux tels que sodium, potassium, calcium, etc.) nécessaires au fonctionnement de ses organes ;
  • la formation de calculs urinaires par concentration des urines ;
  • une insuffisance rénale : le chat boit beaucoup mais il urine beaucoup, les pertes ne sont pas compensées par l’absorption d'eau. Les reins filtrent moins bien, les toxines s'y accumulent, l'oxygénation des organes est diminuée.

Déshydratation chez le chat : quel traitement ?

Si le chat déshydraté souffre d'un coup de chaleur, voici comment réagir :

  • Mettez-le sur un tapis refroidissant.
  • Mouillez-le.
  • Placez-le dans un endroit très ventilé et frais.
  • Essayez de lui faire boire de petites quantités d'eau (avec une seringue) ou de le faire lécher un glaçon.

Si le chat a des difficultés à respirer ou présente des troubles neurologiques (par exemple s'il ne se tient plus debout, ou qu'il titube), amenez-le chez le vétérinaire.

Celui-ci pratiquera une fluidothérapie, c'est-à-dire une réhydratation par injection sous cutanée ou par perfusion.

Si le chat déshydraté souffre de troubles digestifs, le vétérinaire pourra, entre autres, prescrire des médicaments qui réduisent la perte d'eau : antivomitifs, antidiarrhéiques.

Bon à savoir : en fonction de la cause de la déshydratation, le vétérinaire pourra prescrire un changement de régime alimentaire.

Chat déshydraté : conseils de prévention

Le comportement hydrique est propre à chacun. Certains chats ne boivent pas assez, mais vous pouvez les inciter à boire davantage :

  • par le jeu : une fontaine à eau pour chat, remplie de petits objets flottants à pêcher ;
  • en le mouillant : par réflexe, le chat se lèche ;
  • en ouvrant le robinet : certains chats ne boivent que de l'eau courante ;
  • en donnant une saveur à l'eau : si le chat aime le lait et tolère le lactose, coupez l'eau avec du lait pour chat, ou proposez-lui un bouillon dégraissé de viande ou de légumes, du jus de cuisson de viande, de l'eau de source ou de l'eau de pluie ;
  • en adoptant des coupelles évasées en verre ou en porcelaine : ces contenants sont plus hygiéniques et garantis sans odeur résiduelle ;
  • en ajoutant un peu de liquide à une alimentation humide.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider