Mon chat bave

Sommaire

Même si on n'a pas l'habitude de voir les chats saliver comme les chiens peuvent le faire, il arrive qu'ils le fassent. Dans certains cas, ce peut être anodin, mais d'autres situations peuvent être plus préoccupantes. Vous pouvez vous demander pourquoi votre chat bave ; nous répondons tout de suite à cette question !

Mon chat bave : spécificités de la salive chez le chat

De façon générale, la salivation tient un rôle important dans le processus de digestion :

  • La salive est un liquide produit dans la bouche par les glandes salivaires ;
  • Elle permet de ramollir les aliments et de garder les muqueuses buccales humides ;
  • Elle aide aussi à faire glisser le bol alimentaire dans le chemin vers l'estomac.

Chez le chat, la salive tient d'autres rôles supplémentaires importants :

  • C'est une aide précieuse à la toilette ;
  • Le chat passe beaucoup de temps à prendre soin de son pelage en le léchant, l'action de sa langue râpeuse et de l'humidité permet un entretien optimal ;
  • Enfin, ce léchage humide a un rôle de thermorégulation (conservation de la température corporelle).

On entend souvent dire que la salive des chats aurait un pouvoir cicatrisant, il y a même deux « écoles » qui se contredisent sur ce point. Dans les faits, la salive de chat contient des bactéries (la plus connue est du genre Pasteurella). La transmission de ces germes par léchage ou morsure peut provoquer des infections. Le chat peut même sur-infecter ses propres plaies en les léchant.

Causes d'hypersalivation du chat

Comme souvent, un symptôme précis regroupe diverses causes. On parle d'hypersalivation lorsque la bave est produite en excès, parfois au point de couler hors de la bouche. Alors, pourquoi mon chat bave-t-il ?

De contentement et satisfaction

Certains chats bavent de plaisir lorsqu'ils se font caresser, cette salivation excessive est alors souvent accompagnée de ronronnements, de patochage, le chat a les yeux fermés… le bonheur à l'état pur ! Il n'y a évidemment aucun souci à se faire dans ce cas-là.

D'excitation

Avez-vous déjà vu votre petit félin collé à la fenêtre de la maison, en train de regarder un oiseau picorer dans le chemin ? L'instinct de prédation est alors à son plus haut point, le chat a tous les sens en alerte, il trépigne, claque des dents et peut aussi baver.

Pour exprimer son stress

Un stress intense peut conduire le chat à saliver abondamment, il aura alors en plus une attitude corporelle caractéristique ; oreilles en arrière, corps plaqué au sol, pupilles dilatées.

Pour se débarrasser d'un mauvais goût en bouche

En cas d'ingestion d'un aliment très amer ou d'un produit toxique pour lui, les glandes salivaires du chat vont se mettre en surproduction pour tenter de débarrasser l'organisme de ce goût infect ou de la molécule dangereuse.

Il est assez rare que les chats croquent dans une chenille processionnaire, mais attention si ça arrive, les toxines de ces chenilles sont très dangereuses et provoquent de graves lésions buccales ainsi qu'un gonflement de la langue, urgence absolue !

Pour enlever ou protéger leur organisme d'un corps étranger

Il arrive qu'on corps étranger se loge dans la gueule du chat, par exemple lorsqu'il croque des végétaux, un épillet de graminée peut se ficher dans l'intérieur de sa joue, provoquant une importante salivation et une gêne visible.

Le chat se frotte alors la bouche avec les pattes, mâche dans le vide, peut voir envie de vomir.

En signe d'une maladie

Enfin, un chat qui bave peut être le symptôme d'une maladie buccale (gingivite, excès de tartre, douleurs dentaires, stomatite, ulcère buccal, calicivirus) ou d'une atteinte neurologique (encéphalite, épilepsie, rage).

Bon à savoir : Certaines pipettes anti-parasitaires ont une odeur très prononcée et provoquent une hypersalivation du chat et des nausées, en général sans gravité et de courte durée.

Que faire si mon chat bave ?

Il faut arriver à définir si votre chat bave de bien-être ou à cause d'un problème dans la bouche. Si vous rencontrez l'un des cas suivants :

  • vous repérez une gêne évidente ;
  • vous avez vu votre petit compagnon manger quelque chose qu'il n'aurait pas dû ;
  • vous voyez qu'en plus de la bave, votre chat mange moins ou a du mal à croquer :

Ne tentez pas de le soigner vous-même, prenez rendez-vous et le vétérinaire fera un examen précis pour diagnostiquer l'affection et prescrire un traitement adapté.

Il est important de faire vérifier l'état des dents de votre chat régulièrement pour prévenir l'excès de tartre et les problèmes dentaires qui y sont associés.

Ces pros peuvent vous aider