Chlamydiose du chat

Sommaire

La chlamydiose féline, appelée maintenant chlamydophilose féline, est une affection bactérienne fréquemment rencontrée chez les chats. La maladie se transmet généralement par contact entre un animal malade et un animal sain.

Qu'est-ce que la chlamydiose féline ?

Définition et cause de la chlamydiose du chat

La chlamydophilose du chat est une maladie infectieuse causée par une bactérie : la Chlamydophila felis.

Cette pathologie est contagieuse et se transmet de chat à chat lors de contacts directs (souvent présente dans les élevages félins ou les refuges). La bactérie responsable de la chlamydiose se cache à l'intérieur des cellules de l'organisme, ce qui la rend difficile à soigner. Elle touche plus particulièrement les jeunes chats et ceux au système immunitaire affaiblit.

Un chat peut être porteur de Chlamydophila felis sans être lui-même malade (on dit qu'il est porteur sain) et transmettre la bactérie à d'autres chats pendant des années, ce qui est particulièrement problématique.

À noter : la chlamydophylose féline est transmissible à l'homme, causant une conjonctivite bénigne, mais les cas de contamination humaine sont rares et concernent essentiellement les personnes immunodéprimées.

Symptômes de la chlamydophilose féline

La chlamydiose atteint le chat au niveau des yeux et des voies respiratoires. Les symptômes les plus caractéristiques sont :

  • une conjonctivite qui commence souvent par un œil avant d'atteindre le second, les paupières qui rougissent et gonflent parfois au point que le chat a du mal à garder les yeux ouverts ;
  • des écoulements épais qui se situent au niveau des yeux et du nez ;
  • le chat éternue car il est gêné, il présente une toux sèche en quinte ;
  • il est fatigué et peut aussi avoir de la fièvre.

Bon à savoir : si la chlamydophilose féline n'est pas soignée à temps, il peut y avoir des complications qui touchent le cœur ou les reins. On note des problèmes de rechute de la maladie car l'organisme du chat reste porteur de la bactérie. Ainsi lors d'un gros stress ou d'une baisse d'immunité, la maladie peut refaire surface.

Comment soigner et prévenir la chlamydiose du chat ?

Le traitement de la chlamydophilose se fait généralement par antibiotiques. Comme la bactérie est à l'intérieur des cellules, elle n'est pas facile à détruire.

Pour diagnostiquer la maladie, le vétérinaire doit faire un prélèvement au niveau des yeux grâce à un écouvillon (brosse cylindrique à manche). La bactérie ne résiste pas à l'air libre, donc le vétérinaire doit prélever le plus de matière possible et l'isoler très rapidement dans un tube fermé avant de faire l'analyse. Le diagnostic n'est malheureusement pas toujours fiable.

Il existe un vaccin contre la chlamydiose. Il ne permet pas d'éradiquer la bactérie, mais supprime les symptômes, ce qui soulage tout de même bien les chats. Par contre, on retrouve le problème de chats porteurs sains qui contaminent les autres. Le vaccin contre la chlamydiose est souvent associé au vaccin contre le coryza du chat.

Les soins à faire porteront sur un allègement des symptômes par un nettoyage soigneux des yeux et du nez du chat, en plus du traitement antibiotique.

Bon à savoir : les chats atteints d'un calicivirus (un des virus du coryza du chat) sont souvent touchés par la chlamydiose en même temps, ces maladies ont tendance à s'allier car elles profitent des immunités faibles pour s'installer.

Ces pros peuvent vous aider