Chat qui bave, que faire ?

Sommaire

Votre chat se met soudain à beaucoup baver ou à saliver avec excès. Il peut s'agir soit d'un trouble pathologique grave, telle une envenimation, ou plus simplement d'un choc émotionnel. Il est donc important de bien en déterminer les raisons car si l'hypersalivation peut être bénigne, elle peut être aussi les premiers symptômes d'une atteinte létale. Cette fiche vous aide à être attentif aux salivations excessives de votre chat ou de votre chatte et vous donne des conseils pour adopter la bonne attitude face à un chat qui bave.

1. Déterminez si l'hypersalivation de votre chat est émotionnelle

Les raisons pathologiques qui poussent les chats à un excès de salivation, appelé hypersalivation, ptyalisme ou hypersialorrhée sont multiples.

Un chat peut se mettre à baver sous le coup de l'émotion. Il peut s'agir d'un moment de stress ou de plaisir. De nombreux chats salivent abondamment chez le vétérinaire ou lorsqu'on les caresse.

Dans les deux cas, ce sont des hypersalivations ponctuelles et passagères, qui ne mettent pas en danger la vie de votre animal. Il n'existe pas de remède particulier. Il n'y a rien d'autre à faire que l'arrêt de la cause de cette surcharge émotionnelle.

Important : si cette hypersalivation vous semble excessive, consultez votre vétérinaire.

2. Votre chat est peut-être victime d'un empoisonnement

Les causes d'empoisonnements sont multiples chez les chats.

  • L'ingestion d'un produit toxique ou irritant : les produits ménagers, certaines plantes vertes (parmi les plus communes le laurier-rose, le dieffenbachia, l’arum, le philodendron, le laurier, l’azalée, la glycine, l’hortensia et le rhododendron) et les produits antiparasitaires sont toxiques pour les chats. Ces affections sont plus fréquentes chez les chatons, qui ont tendance à mâchouiller tout ce qu'ils trouvent.
  • Le venin : un contact de la bouche avec un venin animal, comme celui des chenilles processionnaires ou de certains batraciens provoque une hypersalivation.
  • L'ingestion d'un aliment voire d'un médicament dont le goût ne lui convient pas peut faire baver votre chat.
  • La présence d'un corps étranger dont il n'arrive pas à se débarrasser, une gingivite, un kyste ou une infection buccale oblige le chat à saliver.
  • Certaines maladies, comme l'encéphalose hépatique, provoquent une hypersalivation.

Conseil : ne laissez jamais les chatons sans surveillance dans une pièce où se trouvent des produits dangereux et des plantes vertes.

3. Réagissez vite lorsque votre chat bave beaucoup

Si votre chat se met à baver beaucoup, sans que vous en compreniez la raison, agissez rapidement.

Dans le cas d'un empoisonnement, n'essayez ni de le faire vomir, ni de le faire boire du lait ou de l'eau, cela ne ferait qu'aggraver le mal. Conduisez-le au plus vite chez un vétérinaire.

Conseil : si vous savez avec quel produit il s'est empoisonné, emportez le contenant sur lequel se trouve la composition chez le vétérinaire.

Deux centres antipoison, attachés aux Écoles nationales vétérinaires de Nantes et de Lyon sont ouverts ou répondent au téléphone 24 h / 24 h tous les jours de l’année :

  • Le Centre antipoison animal et environnemental de l'Ouest (Nantes). Vous pouvez contacter les professionnels de ce centre au 02 40 68 77 40.
  • Le Centre national d'Informations toxicologiques Vétérinaires (Lyon). Vous pouvez contacter les professionnels de ce centre au 04 78 87 10 40.

Ces pros peuvent vous aider