Décès du chat

Sommaire

Le décès d'un animal est toujours une épreuve, quels que soient son âge et sa condition physique. Chez le chat, et selon les circonstances, l'animal peut mourir soudainement au domicile ou être endormi par le vétérinaire. Se pose ensuite la question  de sa dépouille. Il est possible de procéder à une crémation individuelle ou collective, conserver les cendres dans une urne ou enfin d'inhumer l'animal dans un cimetière ou dans le jardin. Tout ce qu'il faut savoir sur le décès du chat.

Décès du chat : mort naturelle

Malgré tous les soins et l'affection que l'on peut porter à son animal, arrive malheureusement toujours trop tôt le temps de la séparation. Le chat peut mourir d'un accident, des suites d'une maladie ou de vieillesse. Si sa mort est soudaine, elle a lieu dans la majorité des cas au domicile. Cette épreuve, particulièrement douloureuse, peut être surmontée avec l'aide du vétérinaire soignant l'animal, qui peut accepter de se déplacer pour se charger notamment de la dépouille.

Décès du chat : euthanasie

L’euthanasie consiste à endormir le chat qui souffre et qui n’a pas d'espoir de rémission ou de guérison, afin de rendre sa mort plus douce. C'est un sujet délicat et il est souvent difficile de déterminer avec exactitude à quel moment l’euthanasie doit être pratiquée. Si le vétérinaire peut aider en établissant son pronostic, la décision finale revient toujours au maître de l'animal, comme propriétaire et responsable légal, mais aussi par ce qu'il est la personne la plus proche.

Lorsque la décision s'impose au propriétaire et qu'il souhaite abréger les souffrances de son chat, il prévient le vétérinaire qui l'accompagnera dans ces moments difficiles. Le coût moyen d'une euthanasie est de 60 €.

Bon à savoir : l’euthanasie est totalement indolore ; le chat est d’abord plongé dans un profond sommeil avant de recevoir l’injection mortelle.

Décès du chat : incinération

Que votre chat ait été euthanasié ou qu’il soit mort à votre domicile, vous pouvez demander à votre vétérinaire de se charger du corps et l’envoyer à l’incinération collective. À noter que, dans ce cas, vous ne pourrez pas récupérer les cendres de votre animal. Les tarifs d'incinération collective commencent autour de 40 € pour un chat.

Vous pouvez aussi décider de faire pratiquer une incinération individuelle par une entreprise spécialisée qui vous remettra les cendres de votre chat dans une urne. Ici, le prix de l'incinération tournera autour de 50 € voire un peu plus. Le prix de l'urne ou du cercueil peut aller de 30 € à plusieurs centaines d'euros.

Décès du chat : enterrement

Enterrer son chat au cimetière

Il existe des cimetières pour animaux un peu partout en France. Votre vétérinaire dispose d’une liste d’entreprises proposant ce type de services. Comparez les différentes prestations pour trouver celle qui vous convient le mieux. Entre l'inhumation, la concession et le cercueil, comptez plusieurs centaines d'euros.

Enterrer son chat à la maison

Il est possible d'enterrer le corps de son chat dans le jardin, mais sous certaines conditions. La dépouille de l'animal doit être :

  • enterrée à au moins 35 m d'une habitation ou d'un point d'eau ;
  • enterrée dans un trou de 1,20 m de profondeur minimum ;
  • recouverte d'un linge et déposée dans une boîte en bois ou en carton (mais pas dans du plastique) ;
  • recouverte de chaux vive.

Bon à savoir : laisser le cadavre d'un chat sur la voie publique, le jeter aux poubelles ou dans les égouts est passible d'une amende de 150 €.

Ces pros peuvent vous aider