Chat qui boit beaucoup

Sommaire

On part du principe qu'un chat de corpulence moyenne (4 kg) consomme environ 250 mL d'eau par jour. S'il se met brutalement à boire beaucoup, c'est le signe que quelque chose a changé. Il faut déterminer si ce n'est qu'un élément extérieur ou si cela cache un problème de santé.

Chat qui boit beaucoup : causes physiologiques

Un simple changement dans le quotidien de votre chat peut entraîner une augmentation de sa consommation d'eau :

  • Vous avez changé son alimentation humide pour une alimentation sèche et votre chat boit beaucoup plus. Pas d'inquiétude ! Il compense l'apport d'eau qu'il trouvait dans la pâtée et qu'il a en moins grande quantité avec les croquettes.
  • Même en restant dans de l'aliment sec, le passage à une autre marque de croquettes peut entraîner une soif plus intense. En effet, il suffit parfois de regarder le taux de sel présent dans les nouvelles croquettes pour constater qu'il est plus important que dans les anciennes.
  • Enfin, la météo peut jouer sur la soif, tout naturellement. C'est le plein été et le soleil bat son plein ? Votre chat va très certainement boire plus que d'habitude.

Bon à savoir : il est important que votre chat puisse avoir de l'eau renouvelée quotidiennement et servie dans une gamelle propre. Pour les chats qui aiment boire de l'eau courante, vous pouvez laisser couler un petit filet d'eau du robinet lorsqu'il vous le demande, ou vous pouvez investir dans une fontaine à eau, spécialement conçue pour nos petits félins.

Chat qui boit beaucoup : causes pathologiques

Nous présenterons ici deux des problèmes de santé les plus souvent rencontrés dans le cas où un chat se met à boire beaucoup plus qu'à l'accoutumée.

Insuffisance rénale

Les reins sont des organes importants qui servent de filtre à l'organisme. Si un rein devient défaillant, il ne va plus réussir à éliminer correctement les toxines du corps. On distingue l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance rénale chronique :

  • L'insuffisance rénale aiguë apparaît de façon soudaine, le rein dysfonctionne brutalement. Elle peut se déclarer à n'importe quel âge.
  • L'insuffisance rénale chronique correspond à une dégradation progressive du rein, de façon irrémédiable. C'est elle qui provoque une augmentation de la soif, le chat boit beaucoup et urine beaucoup aussi. Ces symptômes peuvent s'accompagner de vomissements, de diarrhée, d'anémie. Le chat mange de moins en moins et maigrit. Il s'affaiblit rapidement. L'insuffisance rénale chronique se rencontre souvent chez les chats âgés. Cependant il est possible de traiter l'animal pour qu'il continue à vivre correctement malgré sa maladie.

Diabète

Il apparaît plus souvent chez les chats souffrant d'obésité. Le pancréas ne contrôle plus correctement le taux de sucre dans le sang. Il y a un déséquilibre d'insuline. Le chat boit beaucoup car il est déshydraté, il urine plus aussi. Il a faim, mange mais perd du poids, son état général s'affaiblit. On distingue deux formes de diabète chez le chat :

  • le diabète sucré, rencontré le plus fréquemment, qui est lié au dysfonctionnement du pancréas ;
  • le diabète insipide, qui est lié au dysfonctionnement de l’hypophyse.

Bon à savoir : il existe d'autres maladies qui peuvent entraîner une augmentation de la soif. Un organe est malade et le métabolisme du chat se dérègle. On trouve par exemple l'insuffisance hépatique lorsque le foie est touché, ou l'hyperthyroïdie lorsque la glande thyroïde se met à secréter trop d'hormones.

Consulter un vétérinaire quand son chat boit beaucoup

On l'a vu ici, il peut y avoir le même type de symptômes pour différentes maladies. Si on peut rapidement écarter les causes naturelles telles qu'un changement d'alimentation ou une météo particulièrement chaude, il ne faut par contre pas laisser traîner les choses si le problème s'installe et que l'état général du chat se dégrade. L'augmentation de la soif, si elle est liée à d'autres symptômes (tels que diarrhée, vomissement, maigreur) devra vous alerter. La consultation se déroulera ainsi :

  • pendant la consultation, le vétérinaire fera un examen complet de l'animal ;
  • il effectuera une prise de sang pour vérifier les taux d'urée ou de créatinine (qui mettent en exergue l'insuffisance rénale), de glucose (en cas de diabète), ou encore pour doser l'hormone T4 (pour l’hyperthyroïdie) ;
  • des analyses d'urines permettront de voir s'il y a présence ou non de calculs rénaux, si le taux de sucre est élevé, ou s'il y a une infection urinaire ;
  • enfin, il peut aussi réaliser une échographie pour voir l'état des organes internes.

Bon à savoir : le vétérinaire va prescrire un traitement médicamenteux, mais vous demandera aussi de changer la nourriture de votre chat. Il existe des aliments spécialisés qui permettent de lutter efficacement contre ces pathologies et qui aident le chat à retrouver la santé sur le long terme.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider