Maladies de peau des chats

Sommaire

Les problèmes de peau sont fréquents chez le chat et inquiètent souvent à raison les propriétaires. D'origines diverses, les maladies cutanées doivent alors bénéficier d’un diagnostic précis de la part du vétérinaire pour s’assurer de l’efficacité du traitement mis en place. Zoom sur les maladies de peau du chat.

Comment se manifestent les maladies de peau chez le chat ?

Les problèmes cutanés peuvent apparaître à tout âge chez le chat et concernent aussi bien les animaux vivant isolés de tout contact avec des congénères que les matous vivant en communauté. Les symptômes les plus fréquemment mentionnés en cas de problèmes de peau du chat sont :

  • les démangeaisons ;
  • la perte importante de poils ;
  • l’absence de poils sur certaines parties du corps.

D'autres signes peuvent être observés, tels des papules, des pustules ou des croûtes. Dans certains cas, la maladie cutanée n’est qu’une manifestation d’un désordre plus profond et plus général. Dans ce cas, l’animal peut présenter une véritable atteinte de son état général.

Lire l'article

Quelles sont les causes des maladies de peau du chat ?

Les origines des maladies de peau chez le chat sont extrêmement diverses. Elles peuvent être liées à la présence de parasites externes (tiques, puces, vers, teignesphlébotomes...), à une réaction allergique de l’animal (dermatite allergique à la piqûre de puces, allergie alimentaire…), à un dérèglement hormonal (hyperthyroïdie), à un trouble comportemental (stress lié à l’arrivée d’un congénère dans le foyer, changement d’habitat…) ou encore au développement d’une tumeur.

Bref, les causes sont nombreuses et il est essentiel de pouvoir mettre rapidement et précisément le doigt sur l’origine des problèmes cutanés. N'hésitez pas à consulter le vétérinaire !

Lire l'article

Maladie de peau du chat : le diagnostic du vétérinaire

En cas de maladie cutanée, la démarche diagnostique de votre vétérinaire traitant comprendra une longue description des habitudes du chat, de son milieu de vie, des symptômes observés, comme de leur évolution (moment d’apparition, durée d’observation, modification de l’étendue des lésions…). S’ensuivra un examen minutieux des zones du corps de l’animal touchées par la maladie, mais aussi des zones adjacentes. Des examens complémentaires pourront être proposés et réalisés en fonction des suspicions de l'expert : un raclage cutané en cas d’infestation par des parasites externes ou une analyse sanguine si un dérèglement hormonal est suspecté notamment.

Lire l'article

Comment traiter et éviter les maladies cutanées chez le chat ?

Maladie de peau du chat : traitement

Une fois encore, le traitement proposé par le vétérinaire sera lié à l’origine de la pathologie cutanée. Il peut s’agir d’un produit antiparasitaire pour lutter contre les acariens ou les puces, d'un produit antifongique si un champignon s’est développé sur la peau de votre chat ou d'un traitement à base d’anti-inflammatoire en cas de réaction allergique.

À noter : les traitements prescrits par le vétérinaire subissent régulièrement des échecs, non pas parce qu’ils ne sont pas efficaces mais bien souvent en raison de la longueur de leur durée. Il est donc essentiel de respecter le temps du traitement et le dosage recommandé pour s’assurer de la guérison de l’animal.

Maladie de peau du chat : prévention

Prévenir l’apparition des maladies de peau du chat n’est pas facile étant donnée la diversité des origines. Il est bien compliqué de prémunir son chat contre toute forme de pathologie, principalement quand il s’agit de tumeurs cutanées ou encore de dérèglements hormonaux. Par contre, la contamination par des parasites externes, comme les puces, peut facilement être diminuée par l’application régulière de produits antiparasitaires vendus en animaleries, en pharmacies ou chez votre vétérinaire, essentiellement sous forme de comprimés ou pipettes à appliquer sur la peau du chat.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider