Mauvaise haleine du chat

Sommaire

La mauvaise haleine du chat, appelée halitose, est un problème provenant de la cavité buccale qui peut avoir diverses origines. Dans tous les cas, elle doit faire l'objet d'une consultation, car elle est signe d'une infection ou d'une pathologie : dentaire, des gencives, de la gueule ou de la gorge ou d'un désordre digestif. PagesConseils vous aide à mieux comprendre et à trouver des solutions.

Mauvaise haleine du chat : identifier les signes

La bouche est une cavité remplie de bactéries. C’est valable pour le chat, mais aussi pour le chien. Si un déséquilibre s'y produit suite à une infection ou un problème métabolique, votre chat aura une mauvaise haleine. Vous devez examiner fréquemment sa gueule et vérifier si elle sent mauvais. L’origine peut être différente selon l’odeur perçue :

  • ammoniaque : c’est le signe d'un problème rénal grave.
  • acétone : c’est le signe d'une complication du diabète.
  • fécale : cela peut-être due au toilettage de l'anus, mais aussi à des vomissements fréquents associés à des problèmes digestifs.
  • pourriture ou soufre : c’est le signe d'une infection.

En vérifiant la gueule de votre chat, cherchez les signes suivants :

  • une couleur rouge au niveau de la gencive, de la langue et du palais et de la gorge ;
  • la présence de lésions ou ulcérations ;
  • l'état sanitaire des dents : carie, dent cassée infectée, abcès, tartre, dents jaunes et déchaussées.

Dès que vous repérez un des signes ci-dessus, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire car il peut s'agir d'une urgence.

Mauvaise haleine du chat : le tartre

Le tartre est une minéralisation de la plaque dentaire que l'on voit apparaître à la racine des dents sous forme de dépôt jaune. Il est constitué de phosphates, carbonates et matières organiques. Il est le siège d'infections qui peuvent conduire à un souci au niveau de la gencive ou à une parodontite.

Bon à savoir : le mauvais alignement des dents favorise le développement de tartre et ses conséquences sur la santé dentaire. Les races à face plate comme les Persans, les British et Exotic shorthairs ou les Chinchillas ont des mâchoires souvent trop petites, ce qui provoque des chevauchements de dents propices au développement d’une infection ou de douleurs dentaires.

La bactérie se nourrit de glucides, ce qui va provoquer des problèmes dentaires (plaque et formation de tartre). Aussi, il est préférable d’opter pour une alimentation moins riche en glucides (avec moins de céréales). La qualité des croquettes et des pâtées est essentielle pour la bonne santé de votre compagnon à quatre pattes (chien ou chat). Un brossage des dents est possible avec des accessoires spécifiques pensés pour les félins pour retirer les dépôts.

Gingivite du chat

Il s’agit d’une inflammation réversible de la gencive, causée par le tartre. Les symptômes sont :

  • mauvaise haleine ;
  • gencives enflammées, rouges et douloureuses ;
  • hypersalivation ;
  • saignements.

Surveillez également le comportement de votre chat : s'il se frotte la gueule avec la patte, s'éloigne de son bol pour manger, n'est plus capable de prendre et/ou de croquer ses aliments ou s'il refuse de manger et maigrit, cela doit vous alerter.

Il suffit en général d'un détartrage sous anesthésie pour faire disparaître ce souci de santé. Dans le cas de lésions gingivales ulcéreuses, le recours aux antibiotiques est nécessaire.

Gingivostomatite chez le chat

Les symptômes sont identiques à ceux des gingivites classiques, mais la gingivostomatite se propage à toute la bouche, la langue, et provoque des lésions ulcéreuses. En plus des antibiotiques, le vétérinaire prescrit des anti-inflammatoires et des corticoïdes. La cause de cette maladie n'est pas connue, mais semble liée à une déficience du système immunitaire de votre animal domestique.

Parodontite du chat

La parodontite est une maladie infectieuse chronique du tissu non-gingival causée par le tartre, très fréquente chez les chats, notamment chez les chats âgés ou dont le système immunitaire ne remplit plus son rôle de défense face à une prolifération bactérienne.

Les bactéries affectent de façon permanente le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l'os alvéolaire. En effet, elles abîment les structures de soutien des dents, et entraînent une récession gingivale et/ou une destruction osseuse qui cause le déchaussement et la perte de dents.

Le signe de la maladie est l'halitose, les dents pouvant être saines en apparence extérieure. Le diagnostic se fait sous anesthésie générale, grâce à des radiographies et à l'aide de sondes qui déterminent l'importance de la perte de tissus (poches) autour de la racine.

Bon à savoir : les complications de la parodontite peuvent entraîner une bactériémie ou encore une ostéomyélite chronique (infection de la mandibule) qui nécessitent le recours à des antibiotiques spécifiques à la bactérie incriminée.

Le traitement de la parodontite passe par un détartrage et surfaçage radiculaire, ainsi que l'extraction des dents déchaussées. Les vétérinaires spécialisés en dentisterie sont mieux équipés et plus expérimentés pour diagnostiquer la parodontite et pour certaines chirurgies.

Mauvaise haleine du chat : les maladies

Infection virale

Les infections virales, telles que le FIV (sida des chats), le FeLV (virus de la leucémie) et le FCV (calicivirus félin) peuvent prédisposer les chats aux stomatites ou à l’inflammation des gencives. En cas d'infection, le vétérinaire procédera à des analyses pour déterminer de quoi souffre exactement votre animal domestique.

Urémie

En cas d'urémie, l'haleine du chat sent l’ammoniaque (certains sentent l'urine ou le poisson).

Dans un tel cas, les reins ne sont plus capables d'éliminer l'urée (déchet provenant de la dégradation des protéines), qui va s'accumuler dans le sang. L'urée est aussi un composant de la salive, métabolisée par les uréases bactériennes pour former du dioxyde de carbone et de l'ammoniaque.

Lorsque le taux d'urée est trop élevé, l'odeur d'ammoniaque est très forte. Dans un tel cas, consultez immédiatement pour diagnostiquer une éventuelle insuffisance rénale.

Acidocétose

L'acidocétose est une complication chez le chat diabétique, lorsque son corps est en manque d'insuline et de sucre.

Pour fournir de l'énergie aux cellules, le foie essaye de transformer les acides gras par la lipolyse, créant ainsi une grande quantité de corps cétoniques qui seront libérés dans le sang. Cela aboutit à une élévation de l'acidité du sang, dont l'un des symptômes est l'haleine d'acétone. Votre chat sent alors les fruits pourris ou le solvant pour vernis.

Les symptômes concomitants de l'acidose incluent une accélération de la respiration, une perte d'appétit, des vomissements et une déshydratation. Comme précédemment, consultez immédiatement. C'est une urgence vitale.

Mauvaise haleine du chat : prévention des causes

Contrôle régulier

Premier réflexe : contrôler régulièrement la bouche de votre chat et en présence de lésions ou halitose. Normalement, lors de la visite annuelle pour les rappels de vaccins, le vétérinaire se charge de cette routine.

Les produits alimentaires ou d'hygiène vendus dans le commerce ont tous pour action de ralentir la formation de la plaque dentaire. Ils ont une action préventive et non curative. Ils ne doivent être utilisés qu'avec l'accord d'un vétérinaire.

Alimentation du chat

Le chat est un carnivore muni de dents fines et acérées qui lui permettent de déchiqueter ses proies pour en ingérer des morceaux. Le chat ne mastique pas ses croquettes, il les « croque » et les avale.

Le maintien d'une bonne hygiène dentaire permet de prévenir la formation du tartre. Si votre chat est en bonne santé, il faut qu'il croque, soit dans des aliments secs, soit dans des proies, soit dans de la viande crue coupée en gros morceaux. Une alimentation mixte lui permet de croquer pour une bonne abrasion mécanique des dents.

Il est aussi important de maintenir une bonne hydratation, en apportant suffisamment d'eau au chat qui n'aime pas boire.

Croquettes à visée dentaire

Les croquettes pour chat à visée dentaire sont des croquettes de qualité formulées pour les chats souffrant d'affection bucco-dentaire traitées, à l’exclusion de la parodontite : elles ont une coque fibreuse pour une meilleure action abrasive et contiennent du polyphosphate de sodium qui piège le calcium présent dans la salive du chat et ralentit la minéralisation de la plaque dentaire, précurseur du tartre.

Certaines croquettes contiennent aussi des plantes qui captent les composés volatiles responsables de la mauvaise haleine et des huiles essentielles pour leur action anti-bactérienne.

Bon à savoir : bien que ces croquettes soient en vente sur des sites e-commerce en ligne, les fabricants insistent lourdement sur la nécessité de consulter un vétérinaire pour approuver la qualité de cette nourriture. Il en va de même pour les pâtées.

Produits d'hygiène bucco-dentaire pour le chat

Il existe des dentifrices en spray ou en solution à verser dans le bol d'eau du chat : ils contiennent une enzyme protéase qui décompose la structure de la plaque avant qu'elle se calcifie, un agent antibactérien et du chlorure de zinc.

Attention ! N'essayez pas de brosser les dents de votre chat avec votre dentifrice au fluor car s'il est ingéré, le fluor peut l’empoisonner.

En conclusion

  • Différents problèmes de santé causent la mauvaise haleine d’un chat : problèmes dentaires, de gencive, virus, acidocétose, urémie.
  • Pour prévenir ces problèmes, contrôlez régulièrement l’haleine de vos animaux et privilégiez une alimentation avec moins de glucides (contenues notamment dans les céréales).
  • En cas de mauvaise haleine persistante chez votre félin, consultez un vétérinaire. Il est en mesure d’en retrouver la cause et d’adapter la solution (traitement, changement de nourriture, etc.).

Ces pros peuvent vous aider