Chat piqué par une guêpe, que faire ?

Sommaire

Les chats sont par nature méfiants, mais ils peuvent oublier toute prudence lorsqu'ils jouent. Un insecte vrombissant sur une vitre… et le matou se fait piquer une guêpe, une abeille ou un frelon.

Cette fiche pratique vous explique comment soigner un chat piqué par une guêpe.

Zoom sur le venin de guêpe

Les guêpes sont des insectes hyménoptères comme les abeilles et les frelons. Leur appareil piqueur est composé d'un aiguillon lisse et de glandes à venin. Contrairement aux abeilles, elles peuvent donc piquer plusieurs fois. Le venin contient des substances neurotoxiques, hémolytiques et allergènes responsables de son potentiel toxique.

Si le chien est plus fréquemment piqué par les guêpes, les chats sont aussi leurs victimes. Les piqûres ont lieu le plus souvent en été, par temps d'orage.

1. Soulagez la douleur du chat

Ce n'est pas la piqûre en elle-même qui est douloureuse, mais la présence de venin. Le chat tente de se soulager en frottant avec ses pattes ou sur le sol la zone piquée. Pour soulager sa douleur :

  • Retirez le dard s'il est visible.
  • Nettoyez avec une solution antiseptique, style Dakin. Dans les minutes ou les heures qui suivent, à l'emplacement de la zone piquée, apparaît un œdème qui peut être de taille importante, comme une patte entièrement gonflée. C'est une réaction normale qui ne doit pas vous inquiéter.
  • Soulagez la douleur en appliquant sur l'œdème un peu d'eau froide ou des glaçons dans un linge.
  • Surveillez attentivement votre chat durant les heures qui suivent la piqûre.

Bon à savoir : pour les humains, il est conseillé d'approcher de la piqûre une source de chaleur (type embout de cigarette allumée). Le venin contient en effet des éléments qui se dégradent à la chaleur. La méthode n'est pas conseillé pour les animaux qui risquent de se brûler.

Si le chat ou le chaton s'est fait piquer au niveau des naseaux, sur la langue, dans la gorge, voire autour des yeux, conduisez-le en urgence chez le vétérinaire. L'œdème pourrait rapidement avoir des conséquences plus graves.

2. Gardez le chat piqué par une guêpe sous observation

Dans les heures qui suivent la piqûre, deux cas de figure sont envisageables.

Cas 1 : le chat n'est pas allergique

Si votre chat n'est pas allergique, les gonflements situés au niveau de la piqûre disparaissent au bout de quelques jours sans aucune séquelle. La seule conséquence à souhaiter est qu'il ait compris la leçon.

Important : allergique ou pas, si le chat ou le chaton s'est fait piquer au niveau des naseaux, sur la langue, dans la gorge, voire autour des yeux, conduisez-le en urgence chez le vétérinaire. L'œdème pourrait rapidement avoir des conséquences plus graves.

Cas 2 : le chat est allergique

Comme les humains, certains chats peuvent avoir une réaction allergique et faire un choc anaphylactique. Les signes en sont une faiblesse générale, des problèmes respiratoires, de la fièvre, un gonflement important au niveau de la piqûre et/ou au niveau de la gorge et de toute la face, c'est l'œdème de Quincke. Il peut alors s'étendre à la gorge et entraver la respiration.

Bon à savoir : les œdèmes de Quincke sont une réaction allergique. Ils peuvent être déclenchés par une piqûre d'insecte, une morsure de vipère mais aussi par l'absorption de plantes ou l'inhalation de pollens.

Il y a urgence à se rendre chez son vétérinaire. Le praticien pourra rapidement traiter la réaction allergique grâce à des antihistaminiques ou des corticoïdes.

Il existe par ailleurs deux centres vétérinaires anti-poisons en France qui renseignent les particuliers en cas d'empoisonnement de leur animal :

Ces pros peuvent vous aider