Chat au ventre gonflé

Sommaire

Vous remarquez que votre chat présente un ventre gonflé, alors qu'il n'est ni en gestation ni en surpoids ? Diverses causes peuvent entraîner un gonflement du ventre : c'est un indicateur important de l'état de santé de votre petit félin. Dans certains cas, il suffit d'une hygiène attentive et d'un traitement adapté, dans d'autres cas, une consultation chez le vétérinaire s'impose.

Un ventre gonflé chez le chat peut s'observer notamment dans 3 situations : une infestation par des parasites internes, des troubles digestifs ou une affection particulièrement dangereuse, la péritonite infectieuse féline.

Chat au ventre gonflé et parasites internes

Généralités

Il est normal que les animaux soient légèrement parasités. Cependant, une trop forte présence de vers devient problématique et doit être traitée. Les chats peuvent héberger plusieurs sortes de vers (les ascaris, les ténias ou encore les ankylostomes). Un chaton parasité par les vers se remarque à son ventre gonflé. Les adultes peuvent aussi présenter ce symptôme.

Symptômes

Pour savoir si votre chat ou votre chaton a des vers, vous pouvez vérifier plusieurs symptômes : ventre gonflé, poil terne, gencives pâles, perte d'appétit, diarrhée ou selles anormales, vomissements, fatigue.

Vous pouvez aussi repérer directement la présence de vers en examinant l'anus de votre chat, son couchage ou encore ses crottes dans la litière. Un examen des selles par le vétérinaire (la coprologie) est une solution fiable pour adapter le traitement.

Prévention et traitement

Pour lutter contre les parasites internes du chat ou du chaton, il faut garder sa litière propre (crottes retirées chaque jour, litière nettoyée à l'eau de javel diluée). Vous pouvez aussi agir de façon préventive en administrant un traitement vermifuge 2 à 4 fois par an (à chaque changement de saison par exemple).

Bon à savoir : les vermifuges se présentent sous différentes formes : en comprimés ou en gouttes à avaler, en pâte orale ou encore en pipettes à appliquer directement sur la peau. Votre chat est réticent face au vermifuge oral ? Vous pouvez enrober le comprimé d'un peu de fromage à pâte molle ou de tout aliment appétant qui facilitera l'absorption du traitement. Vous pouvez aussi les mélanger avec les croquettes.

Chat au ventre gonflé : problèmes digestifs

Votre chat ou chaton a tendance à dévorer ses aliments ? Il peut donc lui arriver d'être ballonné après les repas ! Cependant, une alimentation mal adaptée peut être la cause d'un ventre gonflé et douloureux, de flatulences récurrentes, de diarrhée, de constipation ou d’un autre souci digestif.

Conseils d'alimentation

Pour éviter les problèmes digestifs, il faut respecter quelques règles de base :

  • une alimentation de qualité adaptée à l'âge et à l'état de santé de votre chat (utiliser de la nourriture adaptée comme les croquettes) ;
  • une nourriture délivrée en petites quantités tout au long de la journée et disponible aussi durant la nuit ;
  • de l'eau renouvelée quotidiennement, pas de lait (difficilement digeste) ;
  • pas de changement soudain dans les habitudes alimentaires : toujours effectuer une transition sur plusieurs jours (valables pour vos divers animaux de compagnie).

Faut-il consulter un vétérinaire ?

Dans tous les cas, si vous observez que votre chat ou chaton a des problèmes digestifs, il est conseillé de consulter votre vétérinaire afin qu'il l'examine et établisse avec vous un régime alimentaire adapté si nécessaire.

Bon à savoir : Si les flatulences sont normales et fonctionnelles, des flatulences nauséabondes sont le signe d'un dysfonctionnement.

Chat au ventre gonflé et péritonite infectieuse féline (PIF) sous forme humide

Description

Cette maladie infectieuse se déclare en réponse à un virus appelé le coronavirus félin. La plupart des chats porteurs du coronavirus (FCoV) ont une réaction immunitaire qui leur permet de vivre sans encombre. Cependant, un faible pourcentage des chats atteints développe la PIF, contagieuse et mortelle dans tous les cas.

Cette inflammation des vaisseaux sanguins se présente sous deux formes : la PIF sèche et la PIF humide, dont le symptôme le plus caractéristique est un ventre qui ballonne soudainement. Les vaisseaux sanguins atteints secrètent un liquide de couleur jaune qui va se répandre dans le thorax ou l'abdomen du chat ou chaton, d'où le ventre gonflé. Ce phénomène est connu sous le nom d’ascite.

Symptômes

Malheureusement, cette maladie est difficile à diagnostiquer, car elle présente des symptômes proches d'autres maladies. De plus, elle se déclare des semaines voire des mois après l'infection de départ. Une fois déclarée, la PIF entraîne la mort en quelques semaines.

Les symptômes suivants doivent vous alerter et vous amener à consulter immédiatement votre vétérinaire :

  • de la fièvre ;
  • une perte d'appétit ;
  • des gencives ou muqueuses jaunâtres ;
  • un abattement ;
  • de la difficulté à respirer ;
  • un gonflement soudain de l'abdomen.

Bon à savoir : Pour les chats en collectivité, isolez les sujets malades, maintenez une hygiène rigoureuse et désinfectez les lieux le plus souvent possible pour éviter une contagion de la maladie.

Pour aller plus loin :

En résumé

  • Le gonflement du ventre chez le chat, également appelé distension abdominale, est provoqué par plusieurs facteurs.
  • Les parasites internes : les chats peuvent être infectés par des parasites internes tels que les vers intestinaux, les protozoaires ou les ténias. Ces parasites peuvent provoquer une inflammation des intestins.
  • Les problèmes digestifs : un chat peut avoir le ventre gonflé en cas de constipation, de diarrhée, d'indigestion ou de gastro-entérite. Ces troubles s’expliquent notamment par une alimentation inadaptée, une infection bactérienne ou virale ou un problème de santé sous-jacent.
  • La PIF : elle représente une maladie grave qui affecte le système immunitaire des chats. Elle se présente sous 2 formes : humide ou sèche. La forme humide est caractérisée par une accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

Le gonflement du ventre peut entraîner une gêne et une douleur pour l'animal. Il peut également entraîner l'ascite (accumulation de liquide dans l'abdomen, causant une distension visible), une perte de poids et une insuffisance rénale. Le diagnostic doit être effectué par un vétérinaire. Ce dernier effectuera un examen physique de l'animal et demandera des analyses sanguines, des radiographies ou une échographie. Le traitement de cette pathologie dépend de la cause sous-jacente que révèle le diagnostic.

  • S'il s'agit des parasites internes, le vétérinaire prescrira un traitement antiparasitaire.
  • Dans le cadre d'un problème digestif, le spécialiste en santé animale peut recommander un changement d'alimentation ou un traitement médicamenteux.
  • Quant à la PIF, il n'existe pas de traitement curatif. Cependant, le vétérinaire peut prescrire des traitements afin de soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie de l'animal.

Ces pros peuvent vous aider