Queue cassée du chat

Sommaire

Quel que soit l’âge de votre animal de compagnie, les causes principales de fractures de la queue du chat sont accidentelles : une porte qui se referme trop vite, une morsure profonde par un chien ou une mauvaise manipulation du chat (traction de la queue). Les animaux peuvent aussi se casser la queue suite à une chute d’un toit par exemple. La localisation de la fracture déterminera sa gravité. Si elle est située sur les premières vertèbres, la queue cassée du chat peut entraîner une atteinte motrice, sensitive et sphinctérienne. Difficulté à uriner ou à déféquer, problème d’équilibre, perte d’appétit : différents signes peuvent indiquer que votre chat ou votre chatte a la queue cassée.

Comment suspecter une queue cassée chez un chat ?

Rappel anatomique de la queue du chat

La queue du chat est le prolongement de sa colonne vertébrale : elle est, elle aussi, constituée de vertèbres mobiles, appelées vertèbres caudales, dont la taille s’amincit au fur et à mesure que l'on va vers son extrémité. Son nombre varie suivant l'individu, en général de 14 à 24 os.

Ces vertèbres sont maintenues en ligne par un ensemble de muscles innervés, ligaments et tendons qui lui confèrent sa mobilité et sensibilité.

Queue cassée de votre animal de compagnie : des signes qui ne trompent pas !

Si vous avez assisté à l'accident, rendez-vous chez le vétérinaire immédiatement. Sinon, et si votre chat a changé de comportement et qu'il semble souffrant, observez sa queue et cherchez à détecter les symptômes suivants :

  • une déviation évidente de la queue ;
  • un gonflement important ou chaud ;
  • une blessure ouverte avec fractionnement de la peau ;
  • une perte de mobilité de la queue ;
  • une réticence du chat à se laisser approcher ou se faire manipuler la queue ;
  • des difficultés de déplacements de l'animal (démarche plantigrade) ;
  • arrêt de la miction ou incontinence urinaire et fécale (regardez dans la litière de votre chat ou de votre chatte la présence d’urine ou de matière fécale).

Bon à savoir : Si votre chat n’a pas de litière parce qu’il est habitué à uriner dehors, enfermez-le et placez une litière à l’intérieur de votre maison afin de vérifier s’il urine ou s’il défèque.

La perte d’appétit chez votre animal de compagnie peut également vous alerter.

Toute fracture requiert une consultation médicale chez le véto. En attendant le rendez-vous, tenez le chat enfermé, ne le nourrissez pas et maintenez-le au frais et à jeun au cas où une intervention chirurgicale serait nécessaire.

Important : ne manipulez surtout pas la queue de votre chat et n'essayez pas de l'étirer pour la remettre en place si vous pensez qu’elle est cassée.

Les différents types de fractures de la queue du chat

La fracture va entraîner une lésion au niveau de la structure de la queue : il peut y avoir dislocation des vertèbres, étirement des ligaments et tendons, section musculaire et nerveuse. Seul le vétérinaire pourra évaluer les dommages occasionnés et intervenir selon le problème rencontré par votre chat ou votre chatte.

Si la fracture se situe en bout de queue, bien que très douloureuse, la queue pourra guérir sans intervention du praticien. Il prescrira tout de même un traitement (des antalgiques) pour calmer la douleur. Il faudra tenir le chat enfermé pour éviter d'éventuelles complications : abcès, plaie par léchage, gonflement, fièvre.

Si la fracture se situe vers le milieu de la queue, le vétérinaire pourra selon la gravité intervenir chirurgicalement pour réparer les lésions. S'il y a eu section, notamment des nerfs, et si le véto estime que les sensations ne pourront pas revenir, il amputera généralement la partie insensible afin de prévenir de futures blessures et assurer une meilleure hygiène.

Si la fracture se situe près de la base de la queue, le médecin vérifiera si elle a occasionné des lésions au niveau des nerfs de la queue, région responsable entre autres de l'érection de la queue, du contrôle de la vessie et du sphincter.

La colonne vertébrale contient la moelle épinière, dont partent et arrivent les nerfs permettant le bon fonctionnement du corps, qui se termine à la septième vertèbre lombaire. Les vertèbres du rachis contiennent un ensemble de nerfs viscéraux qui contrôlent l'action de la vessie, du rectum, du vagin et du nerf anal, qui contrôle lui-même le sphincter externe. Ces nerfs sont moins fragiles que la moelle épinière et résistent mieux à l'étirement, n'engendrant que des troubles mineurs avec une paralysie temporaire. En revanche, si les nerfs sont sectionnés, les dommages sont irréversibles.

Les signes d’atteinte du syndrome « de la queue de cheval » sont :

  • une queue paralysée, qui pend misérablement (sans réaction, ni mouvement, ni douleur) ;
  • un anus béant ;
  • une vessie dilatée difficile à vidanger ;
  • une démarche plantigrade ;

Dans ce cas, le vétérinaire peut suggérer une neurochirurgie réparatrice lorsque c'est possible.

Queue cassée du chat : fonctions de la queue du chat altérées par l'amputation

La queue du chat participe à son équilibre

La queue agit comme contrepoids lorsque le chat se déplace sur des surfaces étroites, par exemple le long d'une clôture ou sur un rebord de fenêtre.

Les chats amputés à la suite d'une fracture apprennent vite à compenser ce handicap, mais aussi à éviter les situations à risques. Il faudra peut-être interdire l'accès extérieur au chat amputé s'il vit dans un environnement urbain et que ses trajets habituels empruntent les toits, des passages près du vide ou qui requièrent de nombreux sauts.

La queue du chat, un outil pour exprimer ses émotions

Les chats communiquent à travers un langage corporel dont la queue est un outil essentiel. Elle est en effet bien visible, mobile et longue. Ce langage indique l'humeur et les intentions du chat. En perdant sa queue, le chat ne perd qu'une partie de la gestuelle. Ses pupilles, la direction de ses vibrisses, l'orientation de ses pavillons auriculaires, la position du corps, et notamment le basculement du poids vers l'avant et l'arrière, et les vocalisations pourront toujours renseigner le maître sur l'état émotionnel de l'animal.

Lors de rencontres avec des congénères, l'absence de queue peut inquiéter un chat étranger et l'inciter à s'éloigner s'il repère une attitude agressive chez le chat amputé. Parfois, au contraire, cela peut le mettre en situation d'inconfort face à un chat effronté. Tout dépendra de son tempérament.

En conclusion

  • Un chat ou une chatte avec la queue cassée peut rencontrer un problème d’équilibre, des difficultés pour uriner et déféquer, une perte de mobilité de la queue, etc.
  • Si vous pensez que votre chat a la queue cassée, prenez rendez-vous chez le véto qui estimera si un traitement suffit ou si une intervention chirurgicale est nécessaire
  • La queue du chat est essentielle pour l’équilibre et l’expression de ses émotions. Une queue cassée peut modifier son comportement .

Ces pros peuvent vous aider