Chat qui ronfle

Sommaire

Le ronflement est un bruit qui apparaît dans la phase de sommeil profond lorsque le chat est totalement relaxé. Peu de chats ronflent en comparaison des humains ou des chiens. Lorsque le chat est en bonne santé, le ronflement est anodin. Cependant il peut indiquer des problèmes de santé exigeant des soins médicaux si le chat présente des signes cliniques et que le ronflement est apparu soudainement.

Le point dans notre article.

Ronflement chez le chat

Le ronflement, comme chez l'humain, est provoqué par quelque chose qui obstrue le mouvement d'air à travers la luette et le voile du palais à l'intérieur de la bouche et de la gorge. L'obstruction cause une vibration du tissu mou environnant. Chez les chats en forme, il est sans conséquences.

Mais, le ronflement peut-être également une conséquence de maladies respiratoires obstructives des voies hautes causées :

  • par des polypes nasopharyngés ;
  • par des tumeurs ;
  • lors d'une sténose (un rétrécissement) du nasopharynx ;
  • par des tissus enflammés présents dans un coryza chronique ou de l'asthme félin (bronchite chronique).

En cas de maladie, d'autres signes cliniques sont présents lorsque le chat est éveillé : écoulement nasal, éternuements, toux, larmoiements, essoufflements, vomissements, respiration sifflante, détresse respiratoire, cyanose, changement de voix.

Si le ronflement réveille le chat, il faut aussi consulter. Les chats âgés et les chats obèses ronflent plus fréquemment : il ne faut pas négliger ce symptôme qui peut affaiblir le cœur. Dormir avec les voies dégagées est une priorité lorsqu'il y a insuffisance cardiaque.

Races de chats qui ronflent

Les races de chat qui ont le crâne raccourci (races brachycéphales) et le nez écrasé ont tendance à ronfler. Le ronflement se produit pendant le sommeil lorsque les voies respiratoires sont obstruées par un surplus de peau du palais mou ou autre déformation du larynx. Le Persan, le British et l'Exotic Shorthair souffrent de :

  • difficultés respiratoires lors d'activités physiques ou de chaleur ;
  • de larmoiements ;
  • de vomissements fréquents.

Cette sélection aberrante de caractères morphologiques à des fins d'esthétisme inflige au chat une vie d'infirme. Ronfler traduit une gêne respiratoire, ce n'est pas normal ni bénin. Cela entraîne un effort cardiaque qui diminue l'espérance de vie.

Bon à savoir : les siamois, quant à eux, semblent être surreprésentés dans les maladies infectieuses des voies respiratoires sans que l'on sache pourquoi.

Ces pros peuvent vous aider