Maladie de Lyme chez le chat

Sommaire

La France a pris conscience, tardivement, de l'importance de la maladie de Lyme sur son territoire. Des cas de cette maladie grave ont été rapportés chez l'être humain, le chien et le cheval. Si lacontamination du chat est possible en laboratoire, aucun cas de contamination naturellen'a été décrite chez le chat. La maladie de Lyme chez le chat est donc possible, mais peu probable. Néanmoins, il est toujours intéressant de mieux comprendre cette maladie.

Qu'est-ce-que la maladie de Lyme ?

Identifiée pour la première fois aux États-Unis en 1975, cette maladie est décrite sur tout le continent nord-américain, ainsi qu'en Europe. La bactérie responsable, Borrelia burgdorferi, est transmise par la morsure d'une tique. En l'absence de traitement, la maladie de Lyme provoque une atteinte grave des articulations (douleurs articulaires intenses), des troubles neurologiques (maux de tête, paralysie) voire une insuffisance rénale. Son diagnostic est difficile, chez l'Homme comme chez l'animal.

Maladie de Lyme chez le chat : symptômes

En cas de contamination du chat par la maladie de Lyme, les symptômes apparaissent quelques semaines après la morsure de la tique. On observe :

  • de la fièvre ;
  • un abattement ;
  • une perte d'appétit ;
  • une démarche hésitante, puisque les muscles et les articulations sont raides et douloureux.

Maladie de Lyme chez le chat : causes

La transmission de la maladie se fait uniquement par la morsure d'une tique (un acarien parasite). La femelle se nourrit du sang de son hôte afin de pouvoir se reproduire. La tique reste accrochée environ 48 heures, le temps de faire son repas de sang. On la trouve alors dans le poil, fermement fixée sous la peau du chat par la tête ; seuls le corps et les pattes sont visibles. La taille de la tique peut varier entre 2 mm et 1 cm. Malheureusement, la morsure de votre animal par une tique peut tout à fait passer inaperçue.

Bon à savoir : plusieurs espèces de tiques sont présentes en France. Outre la maladie de Lyme, elles sont capables de transmettre de nombreuses autres maladies, comme la piroplasmose chez le chien.

Maladie de Lyme chez le chat : diagnostic et traitement

Si votre chat sort et qu'il a pu être mordu par une tique car il présente les symptômes mentionnés précédemment, une visite chez le vétérinaire s'impose.

Bien sûr, d'autres maladies se manifestent de manière similaire. Le vétérinaire vous proposera donc des examens complémentaires, avec une prise de sang pour recherche des antigènes de la bactérie incriminée. Les résultats de ces analyses sont souvent difficiles à interpréter, c'est pourquoi on met en place un traitement antibiotique au long cours lors de suspicion de maladie de Lyme.

La transmission des bactéries par les tiques ne se fait qu'à la fin du repas du parasite. Donc, si vous retirez la tique avant qu'elle ne se détache spontanément, vous diminuez le risque de contamination par les maladies que la tique peut transmettre. Ce conseil vaut pour toutes les espèces mordues par les tiques (humains, chiens, chevaux, chats, etc.). Le retrait de la tique doit se faire à l'aide d'une pince adaptée, sous peine d'arracher le corps mais de laisser la tête de la tique en place.

Maladie de Lyme chez le chat : prévention

L'atteinte de votre chat par la maladie de Lyme est peu probable, mais cela ne doit pas vous empêcher de le protéger efficacement contre les tiques ! Plusieurs mesures sont possibles :

  • lui administrer un traitement antiparasitaire efficace contre les tiques, à intervalles réguliers (généralement toutes les 4 semaines, mais des produits développés récemment sont efficaces pendant 3 mois) ;
  • inspecter son pelage dès que votre chat rentre de balade ;
  • retirer les tiques dans les 48 premières heures après la morsure.

Bon à savoir : un vaccin contre la maladie de Lyme existe chez le chien, mais pas chez le chat.

Ces pros peuvent vous aider