Boiterie du chat

Sommaire

zoom-pattes-de-chat

Voici votre chat qui revient de sa balade matinale, mais voilà qu'aujourd'hui il ne pose plus sa patte par terre et boite ! Que lui est-il arrivé ? Zoom sur la boiterie du chat et les conseils selon les symptômes et les solutions pour soulager votre animal de compagnie.

Les causes de boiterie chez le chat

Un chat (ou un chien) peut se faire mal à une patte pour diverses raisons. C'est la douleur qui le fait boiter. Voici les causes les plus fréquemment rencontrées dans les boiteries de chat :

  • Coupure, égratignure ou brûlure sous la patte : les coussinets des chats sont résistants et jouent un rôle de protection, mais il peut arriver que le chat se blesse en marchant sur un objet coupant, ou se brûle le dessous de patte par mégarde. Les blessures aux coussinets sont très douloureuses et peuvent saigner abondamment.
  • Un corps étranger : épine de ronce, petit caillou qui se loge entre deux doigts, épillet de graminée,… Si le chat n'arrive pas à s'en débarrasser, ou si le corps étranger a pu se ficher dans sa peau assez profondément avant qu'il ne le retire avec ses dents, plus moyen de poser la patte par terre, il a trop mal !
  • Griffe arrachée : mauvaise réception de saut, griffe coincée dans l'écorce, les chats se blessent parfois sévèrement au niveau des griffes. Ce genre de blessure peut s'infecter si elle n'est pas repérée et soignée rapidement.
  • Une morsure ou un abcès : les chats sont des animaux territoriaux et il arrive qu'ils se battent entre eux, s'occasionnant de belles morsures. Une blessure profonde telle qu'une morsure peut rapidement s'infecter et dégénérer en abcès. En l'espace de deux à trois jours, la patte du chat peut doubler de volume à l'endroit de la morsure.
  • Un accident : grosse chute, accident de la circulation, maltraitance, le chat peut se faire une foulure, une luxation ou avoir une patte cassée (une cassure sans déplacement ne peut être généralement déterminée que par radio).
  • Arthrose : les chats âgés sont touchés par des problèmes de santé (problèmes d'arthrose), comme les humains, et l'arthrose s’avère vraiment douloureuse, au point de provoquer une belle boiterie. Votre chat peut tout simplement souffrir de douleurs liées à l’âge.

Bon à savoir : Le chat peut boiter soit d'une patte avant (membre antérieur), soit d'une patte arrière (membre postérieur). On parle de boiterie mais aussi de claudication.

Réactions face à la boiterie du chat

La première chose à faire en cas de claudication est de tenter dedéfinir la cause de la douleur, pour pouvoir ensuite y apporter le bon traitement.

Examen de la patte du chat

Attention ! Les blessures aux pattes étant généralement douloureuses, le chat peut avoir une réaction de défense ou vouloir s'enfuir.

Il vaut mieux être deux pour l'examiner, et user de douceur : l'un maintenant le chat, l'autre s'occupant de la patte blessée.

Prenez délicatement la patte boiteuse dans votre main, regardez-la attentivement pour voir si vous repérez une trace de sang, une coupure ou une trace de morsure. Palpez la patte de haut en bas, tout doucement, en exerçant une légère pression à chaque changement d'endroit. Il faut arriver à sentir sous vos doigts s'il y a une grosseur, ou si le chat réagit à un endroit précis. Enfin, regardez entre ses doigts, vérifiez l'état des griffes, observez ses coussinets. Si le chat souffre trop, n'insistez pas et laissez-le tranquille.

Gardez votre chat à la maison pendant deux jours et observez-le. S'il n'a pas de changement de comportement (il mange ses croquettes, boit, joue, fait sa toilette, etc.), la boiterie peut se calmer toute seule. En revanche, s'il ne pose toujours pas sa patte, qu'il mange moins, dort plus ou semble abattu, qu'il a de la fièvre, amenez-le en consultation.

Traitement de la boiterie du chat

Le traitement apporté dépendra de la cause de boiterie (fracture, problème d’articulations, maladie, etc.) :

  • simples soins externes ;
  • anti-inflammatoires ;
  • antibiotiques ;
  • radiographie ;
  • traitement médical pour soulager l'arthrose ;
  • chirurgie ;
  • pose de plâtre, etc.

N'hésitez donc pas à consulter votre vétérinaire qui fera un examen complet et vous prescrira le traitement adapté à la situation.

Bon à savoir : En cas de blessure superficielle, vous pouvez vous-même effectuer les premiers soins : nettoyez la plaie à l'eau et au savon ou à la Bétadine savon, rincez soigneusement au sérum physiologique, séchez puis désinfectez. Vous devez surveiller l'évolution de la blessure, car si le chat a toujours mal, que la patte gonfle ou que la plaie change d'aspect et suinte, un vétérinaire doit voir votre chat.

En conclusion

  • Un animal qui boite (chiens ou chats) peut avoir un problème de santé ou être simplement victime d’un problème ponctuel (chute, attaque, etc.).
  • Fracture, problèmes aux articulations, douleur causée par une morsure : selon les symptômes, le vétérinaire proposera des médicaments pour soulager votre animal.
  • Le vétérinaire pourra faire une radiographie de la patte de votre animal pour comprendre l’origine de la boiterie. Une opération peut s’avérer nécessaire selon le contexte.

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides