Chat maigre

Sommaire

Il est assez facile de distinguer un chat svelte en bonne santé d'un chat maigre malade, en tenant compte toutefois de l'âge du chat. La jeunesse et la vieillesse peuvent leur donner une apparence frêle. La maigreur pathologique se note par les signes suivants :

  • un pelage non soigné qui met en évidence la saillie des os du bassin et des côtes ;
  • la tête du chat semble trop grande par rapport au corps ;
  • le chat décharné n'est pas très actif, a une démarche douloureuse et a l'air malade.

Examinons dans cet article, les causes les plus fréquentes de la perte de poids chez le chat.

Chat maigre : les causes de l'amaigrissement

La faim et la dénutrition

Elle concerne surtout les chats égarés et les chats des rues : le chat errant doit souvent disputer son repas à d'autres congénères et ne mange pas à sa faim.

S'il se nourrit de restes de repas, cette alimentation non adaptée est source de nombreux problèmes digestifs et métaboliques. Elle occasionne des diarrhées fréquentes qui sont alimentées en plus par la présence de parasites et vers.

Les vomissements et diarrhées chroniques peuvent entraîner une déshydratation qui peut être fatale au chat.

Si le chat n'est pas capable de chasser et d'ingérer des proies pour enrichir son alimentation en protéine, ses chances de survie sont faibles.

Lire l'article

Bon à savoir : Si le chat est en surpoids, il ne faut pas improviser un régime, surtout pas en diminuant la prise alimentaire mais plutôt en adoptant des aliments hypocaloriques. Le régime doit se faire sous l'autorité d'un vétérinaire après consultation. Un régime alimentaire « maison » peut provoquer de graves dommages au foie (lipidose hépatique) si la ration n'est pas suffisante pour garantir le bon fonctionnement de l'organisme.

Désordres digestifs chez le chat maigre

Allergies alimentaires : lactose, protéine, gluten peuvent occasionner des diarrhées chroniques à l'origine de la perte de poids.

Diète alimentaire non adaptée au sujet, à son âge et sa condition physique : un sevrage mal réussi, un aliment trop gras, un aliment trop riche en protéines à un grand âge peuvent provoquer des indigestions, des gastro-entérites, ou des problèmes métaboliques.

À noter : Le stress peut déclencher une anorexie lorsque le chat ne se sent pas en sécurité : un déménagement, un séjour en clinique ou en pension, ou la présence d'autres animaux peuvent l'effrayer.

Si un jeun de 24 à 48 heures n'est pas un problème pour un chat en bonne santé, au-delà, surtout chez un animal gros, il peut déclencher une lipidose hépatique, induisant une jaunisse et une perte de poids.

Si le chat est anorexique, il faut l'alimenter à l'aide d'un tube placé dans l’œsophage et traiter la déshydratation avec une fluidothérapie intra-veineuse.

Lire l'article

Mon chat maigre mange davantage mais il maigrit

Les chats qui ingèrent leurs proies, mangent de la viande crue, ou se nourrissent dans d'autres gamelles que les leurs, et qui ne sont pas vermifugés régulièrement, sont porteurs de parasites qui augmentent leur appétit tout en leur faisant perdre du poids.

L’hyperthyroïdie, souvent causée par des nodules sur les glandes, provoque un emballement des fonctions métaboliques et du cœur. Le chat est nerveux, mange plus et maigrit car il brûle beaucoup de calories. Les vomissements et diarrhées qui accompagnent souvent cette maladie accélèrent l'amaigrissement.

Perte d'appétit du chat maigre suite à une maladie

La perte d'appétit consécutive au mal-être que ressent le chat malade entraîne rapidement un amaigrissement. De plus les maladies sont souvent accompagnées d'autres symptômes qui favorisent la perte de poids : vomissements, diarrhées, fièvre, déshydratation.

Les maladies infectieuses telles que la panleucopénie, la calicivirose féline, la leucémie virale féline et l'immunodéficience féline causent des stomatites (lésions ulcéreuses de la bouche) rendant la prise d'aliments douloureuse et entraînant souvent une perte d'appétit.

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin et la péritonite infectieuse féline (Pif) provoquent des déshydratations souvent fatales au chat lorsqu'il est trop affaibli par un amaigrissement et un système immunitaire défaillant.

L'insuffisance rénale chronique rend le chat âgé très maigre. 

Bon à savoir : La myopathie du chat est une maladie inflammatoire dont l'apparition et le développement est inconnu. Il s'agit d'une affection du muscle strié squelettique visible par les difficultés à se mouvoir et la fonte musculaire, notamment.

Les races de chats maigres

La morphologie du chat européen, africain ou asiatique est un chat svelte qui est vue dans nos sociétés occidentales d'abondance comme de la maigreur. Mais la santé et le bonheur ne se trouvent pas dans la graisse.

Les chats libres seront plutôt minces car ils ont une vie active, et notamment une vie sexuelle caractérisée par des périodes pendant lesquelles se nourrir n'est pas la priorité.

Remarque : Enfin, certaines races sont décrites comme maigres alors qu'en fait les chats sont très filiformes : ils ont un squelette fin et un corps tubulaire mais ils sont musclés et agiles. C'est le cas des orientaux, des siamois américains et des abyssins. Ce sont des chats actifs.

Ces pros peuvent vous aider