Moustaches du chat

Sommaire

Les vibrisses du chat (communément appelées « moustaches ») font partie de ses organes sensoriels au même titre que l’œil, le nez, l'oreille, la peau, la langue. Elles sont un organe tactile, un « outil d'exploration » qui permet au chat de ressentir son environnement et de s'y déplacer sans danger.

Les moustaches participent aussi aux expressions faciales du chat et renseignent sur son état émotionnel.

Le point maintenant.

Caractéristiques des moustaches du chat

Composition d'une vibrisse

Une vibrisse est un poil composé de kératine, anormalement long, épais et creux, donc insensible. Il a la même structure anatomique que les autres poils. Toutefois son follicule pileux est différent.

Ce poil flexible a un bulbe encapsulé dans une poche remplie de sang, appelée « sinus veineux ». Ce bulbe est composé de fibres sensitives ayant des centaines de récepteurs et qui se prolongent en nerfs dont les terminaisons se trouvent dans le système somato-sensoriel du cortex cérébral qui procède à l'analyse des stimuli. Le bulbe est hypersensible et l'arracher provoque une forte douleur.

À noter : ce poil présente les mêmes caractéristiques que l'ensemble des poils de la fourrure. Si le chat a les poils ondulés, comme chez le Devon Rex, alors la vibrisse est aussi ondulée.

Nombre et localisation des vibrisses

Les vibrisses sont des poils particuliers qui tombent et repoussent, d'où leur nombre variable. Elles sont situées sur :

  • les lèvres supérieures : 4 rangées de 4 à 5 vibrisses, les deux premières rangées peuvent bouger de façon indépendante par rapport aux deux dernières rangées ;
  • les paupières supérieures : 4 à 6 vibrisses, elles provoquent la fermeture de la paupière lorsqu'elles sont touchées et protègent l’œil dans des herbes hautes ;
  • la joue latérale : 1 vibrisse ;
  • le bas des pattes antérieures : 3 à 4 vibrisses, elles permettent de savoir si la proie est vivante et dans quelle position elle est.

Fonctionnement des vibrisses

Les vibrisses sont très sensibles au déplacement d'air. L'air autour d'un objet est différent de celui qui circule dans un espace vide. Ces déplacements d'air autour des corps font vibrer les moustaches et ces vibrations sont transmises aux fibres nerveuses situées dans le bulbe, qui remontent l'information au centre de traitement dans le cerveau.

La vibrisse est un poil mobile que le chat peut intentionnellement diriger vers un objet et le lui faire toucher. Lorsque les vibrisses touchent un objet, elles détectent les irrégularités de sa surface qui sont transmises sous forme de mouvements des moustaches vers le bulbe où des centaines de récepteurs se trouvant sur chaque fibre sensitive du bulbe renseignent le cerveau sur sa forme ou texture.

À noter : tous les mammifères ont des vibrisses, c'est dire leur importance. En général, chez le chat, les vibrisses « aident » la vue qui n'est pas assez performante dans l'obscurité.

Moustaches du chat : à quoi servent-elles  ?

Contrairement à ce qu'on peut lire parfois, les vibrisses ne sont pas un organe olfactif et ne peuvent renseigner sur l'odeur d'un repas (comme le nez) ou la présence d'une femelle en chaleurs (appareil voméro-nasal). C'est un organe tactile et non olfactif !

S'orienter dans le noir et calculer les distances

La vue du chat est optimale pour détecter les mouvements des proies au loin mais elle est moins efficace à très courte distance et dans l'obscurité. Le chat ne voit pas dans le noir absolu, ses moustaches vont lui servir de « mains qui tâtonnent » pour détecter les objets. En entrant en contact ou en résonance avec les objets, les vibrisses permettent au chat d'éviter les obstacles dans l'obscurité.

Bon à savoir : grâce à ses vibrisses, le chat sait si les passages qu'il veut emprunter sont assez larges : si la tête avec les moustaches déployées passe, alors le corps ne restera pas coincé. C'est bien sûr valable pour des chats sains et non obèses !

Les vibrisses participent à la représentation spatiale du chat qui perçoit les distances entre lui et les objets, lui permettant d'accomplir de vrais exploits acrobatiques. Il peut (presque) sans danger sauter sur un rebord de fenêtre éloigné ou une branche étroite, se faufiler à toute allure à travers un grillage. En analysant la vitesse du vent, le chat peut calculer la force nécessaire à son bond. C'est une perception à distance, sans toucher.

Chasser et tuer une proie

Le chat est surtout un chasseur nocturne, ses vibrisses pallient alors le manque de luminosité pour faciliter la chasse. Le chat est un prédateur de proies vives et de petites tailles qui sont souvent cachées dans des endroits fournis en végétation comme des buissons, du foin, des talus, ou bien dans des trous obscurs. Si le chat ne voit pas l'animal tapi, les vibrations émises par sa présence et ses mouvements le renseignent sur ses activités et sur le meilleur moment pour déclencher la chasse. Si la proie fuit, il sait dans quelle direction. Lorsque le chat chasse, ses vibrisses sont dirigées vers l'avant de la tête, à l’affût du moindre mouvement.

Lorsque le chat attrape une proie, il la touche avec ses vibrisses qui l'informent sur ce qu'il vient de prendre, sur sa forme, sa texture : poils ou plumes. Les vibrisses situées sur les pattes antérieures renseignent sur les mouvements et la position de la proie tandis que les vibrisses de la bouche guident la morsure fatale vers le cou de la proie.

Manifester ses émotions et son humeur

Les attitudes du chat traduisent son état émotionnel. Il faut regarder les signes dans leur ensemble.

Si ses moustaches sont braquées vers l'avant, c'est le signe que le chat :

  • cherche une information ;
  • est en mode chasse ;
  • ou est excité (d'où un réflexe d'attaque possible).

Si ses moustaches braquées vers l'arrière, c'est le signe que le chat :

  • est effrayé et prêt à fuir ;
  • ou est effrayé et prêt à combattre : dans ce cas les moustaches sont plaquées sur les joues pour éviter d'être endommagées.

Donc lorsque les moustaches sont franchement en avant ou en arrière, vous devez être vigilant. Ce sont toutes les autres manifestations du corps, ainsi que le contexte de la rencontre et l'humeur du chat, qui doivent vous alerter : chat effrayé ou excité, bas les mains !

À noter : le clignement des yeux n'est pas un signe de relaxation si vous caressez les yeux de votre chat, c'est un réflexe.

Bon à savoir : si votre chat a les oreilles et les moustaches penchées vers l'avant de sa tête, si ses pupilles sont dilatées, si sa queue bat la mesure et si sa peau fait des vagues, retirez immédiatement vos mains, éloignez-vous en silence et laissez-le partir.

Peut-on couper les moustaches d'un chat ?

À la lecture des informations précédentes, la réponse va de soi : NON !

Rappelons que les vibrisses sont :

  • un organe tactile innervé à sa base ;
  • un organe de communication qui vous indique l'état émotionnel de votre matou et vous évite au passage quelques griffures ;
  • un organe d'exploration de son environnement : sans elles, le chat risque de chuter, de se blesser en se cognant ou d'être incapable d'éviter un danger.

Bon à savoir : si votre chat sort sa nourriture du bol pour la manger à terre, cela peut être dû à la forme ou la taille du bol : trop petit ou trop incurvé, ses moustaches touchent les bords et cela le dérange. Préférez une assiette plate dans ce cas.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider