Glandes anales du chat

Sommaire

Les affections des glandes anales sont fréquentes chez nos animaux domestiques. Les glandes anales (encore appelées sacs anaux) peuvent se « boucher » (impaction) ou s'infecter (sacculite). Parfois leur paroi peut se rompre (abcès des glandes anales). Les propriétaires de chiens sont souvent alertés sur ce problème et font vidanger régulièrement les glandes anales de leur animal. Les propriétaires de chats, eux, peuvent ignorer cette affection. Quels sont les symptômes qui peuvent vous alerter en cas d'affections des glandes anales du chat et comment y remédier ?

Glandes anales du chat : rôle et localisation

Les glandes anales sont situées de part et d'autre de l'anus, approximativement à 16 h 40 en se représentant la position des aiguilles sur une horloge. Un petit conduit, situé sous la peau, part des glandes et déverse leur contenu à côté de l'anus.

Les glandes anales sont un vestige de la vie sauvage. Tous les prédateurs en possèdent. Les chiens utilisent ces sécrétions pour marquer leur territoire. Chez les chats, le contenu des glandes anales est expulsé lors d'une peur ou d'un stress intense.

C'est également un moyen de communiquer avec les congénères, puisque chaque animal a une odeur de glandes anales qui lui est propre (même si elle est toujours désagréable pour le propriétaire). Le chat libère des phéromones, un élément majeur de la communication des chats, permettant d’alerter ses congénères d’un danger par exemple.

Différentes affections possibles des glandes anales

Impaction des glandes anales

Normalement, les glandes anales se vident à chaque fois que le chat fait ses selles, mais lors de diarrhée ou de constipation chroniques, ce phénomène mécanique n'a plus lieu. Les glandes anales se bouchent alors, c'est l'impaction ou l’engorgement.

L’engorgement se produit également lorsque les sécrétions produites dans les glandes anales sont trop épaisses ou granuleuses. Dans ce cas, le contenu des glandes bouche le petit conduit. Les glandes anales ne se vidangent plus.

Lorsque cela se produit, le chat va « faire le signe du traîneau » : c'est-à-dire s'asseoir et se frotter l'anus sur le sol, en particulier juste après avoir été à la litière. Les chats peuvent également se lécher la zone anale de façon excessive.

Bon à savoir : le signe du traîneau est évocateur d'une atteinte des glandes anales, mais il n'est pas spécifique de cette affection. En effet, un prurit anal provoqué par une infestation parasitaire peut provoquer le même symptôme.

Sacculite

Si l'impaction n'est pas traitée, l'inflammation persiste et la zone peut s'infecter. C'est la sacculite. 

Cette infection provoque de vives douleurs chez l'animal, qui peut devenir agressif lorsque l'on s'approche de la zone de l'anus. En cas de changement de comportement de votre chat, un vétérinaire doit intervenir afin de soulager votre animal de compagnie.

Abcès des glandes anales

Le stade ultime de l'atteinte des glandes anales est l'abcédation

Le développement bactérien est tel que la paroi des glandes se rompt et on peut observer une plaie suintante de chaque côté de l'anus. Le liquide peut être sanglant. Là encore, la douleur est intense.

Diagnostic des affections

Le diagnostic repose sur les circonstances et les signes relevés par le propriétaire : constipation ou diarrhée chroniques, signe du traîneau, douleur après l'émission des selles... Le propriétaire peut aussi rapporter que son chat est agressif lorsqu'on approche la main de son arrière-train.

Bon à savoir : certains chats arthrosiques ont mal aux hanches lorsqu'ils se mettent en position pour faire leurs selles ; ils évitent donc de le faire, ce qui entraîne une constipation et accentue encore la difficulté lorsqu'ils défèquent. C'est un cercle vicieux.

Afin de confirmer la suspicion d'atteinte des glandes anales, le vétérinaire réalise un toucher rectal. Si les chiens tolèrent plutôt bien ce geste médical, il reste plus délicat chez le chat. Certains animaux devront alors être endormis.

Enfin, une radiographie abdominale permet de déterminer si votre chat est constipé.

Traitement des affections des glandes anales

Vidange des glandes anales

L'impaction des glandes anales se traite grâce à une vidange manuelle : on presse la glande entre le pouce et l'index, ce qui la vide de son contenu. 

La sécrétion a une odeur assez caractéristique de poisson pourri. Le contenu est de couleur marron et de consistance plus ou moins épaisse. 

La vidange des glandes anales est aisée chez le chien, les toiletteurs et les propriétaires peuvent le faire eux-mêmes. Par contre, le chat tolère plutôt mal cette procédure et certains animaux doivent être endormis. 

Lorsque le vétérinaire réalise le toucher rectal et constate l'impaction de l'une ou des deux glandes anales, il réalise leur vidange en même temps.

Traitements en cas d'infection

L'impaction des glandes anales entraîne de l'inconfort pour le chat, mais elle n'a pas d'autres répercussions sur son état général. 

Les choses se compliquent lorsque la glande anale est infectée ou comporte un abcès. Il est alors obligatoire de mettre en place un traitement antibiotique par voie orale, ainsi que des soins locaux (application de compresses chaudes pour soulager la douleur, pommades appliquées localement...).

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire afin de retirer la glande anale atteinte. Emmener son chat dans une clinique vétérinaire pour une chirurgie est utile en cas de constatation d’une tumeur maligne au niveau des glandes anales. La présence d’une tumeur peut être constatée si une masse est présente au niveau de l’anus, si le chat boit plus que d’habitude ou s’il rencontre des difficultés à déféquer. Grâce à des analyses, le vétérinaire déterminera si la tumeur est bénigne ou maligne.

Bon à savoir : Si un abcès est laissé sans traitement, les conséquences sont potentiellement graves pour l'animal puisque les nerfs peuvent être endommagés localement, ce qui peut provoquer une incontinence fécale.

Prévention des affections

Compte tenu du caractère de nos petits félins domestiques, il est difficile de recommander aux propriétaires de vider eux-mêmes le liquide présent dans les glandes anales de leurs animaux. 

Par contre, si votre chat a des problèmes de constipation chronique, ou d'impaction fréquente des glandes anales, il est intéressant de lui donner une ration à haute teneur en fibres. Ainsi, les selles seront plus volumineuses et moins dures, elles seront donc plus faciles à expulser et entraîneront la vidange mécanique des glandes anales lors du passage dans l'anus.

Il existe plusieurs marques de croquettes qui proposent ce type d'aliment. Votre vétérinaire saura vous conseiller celle qui est la plus adaptée à votre chat.

Il est également nécessaire, pour s’assurer de la bonne santé de votre santé, qu’il boit suffisamment. Cela permet d’éviter que votre chat soit constipé ou souffre de diarrhées chroniques.

En conclusion :

  • Les glandes anales du chat sont de petits sacs situés de chaque côté de l’anus. Elles sécrètent un liquide brun lorsque le chat défèque ou en cas de stress (le chat sécrète alors des phéromones).
  • L’inflammation des glandes anales chez le chat se manifeste par la posture du traîneau, le léchage intempestif au niveau anal, la baisse d’appétit, etc.
  • Le chat peut souffrir de sacculite (infection engendrant une inflammation) ou d’engorgement lorsque les glandes sont bouchées.
  • Selon le problème de santé rencontré par le chat, il peut être nécessaire de vidanger les glandes anales, de proposer un traitement antibiotique, voire une chirurgie.

Ces pros peuvent vous aider