Chat qui mordille, que faire ?

Sommaire

Certains chats ou chatons prennent l'habitude de mordiller la main, le nez ou les doigts de pieds de leur maître, d'autres se mettent brusquement à mordre violemment. À long terme, ces comportements peuvent altérer la relation entre le maître et son animal, ils ne doivent en aucun cas être tolérés. Les morsures les plus fréquentes ont lieu lors des phases de jeu, quand le maître caresse son chat ou plus rarement lorsque le propriétaire se fait littéralement attaquer par son chat. Cette fiche va vous aider à voir les signes précurseurs et à adopter la bonne aptitude face à un chat qui mordille.

Zoom sur les morsures de chat

Les morsures de chat ne sont pas à prendre à la légère. Elles peuvent en effet très rapidement s'infecter car elles contiennent de nombreux germes pathogènes et les complications sont d'autant plus fréquentes que les dents pointues des chats pénètrent assez profondément sous l'épiderme. Après une morsure et une griffure, lavez soigneusement la plaie à l'eau et au savon puis désinfectez. Si vous avez le moindre doute, consultez un médecin.

Morsure

Article

Lire l'article

Cas 1 : votre chat mordille ou mord pendant le jeu

Un chat qui mord et qui mordille son maître est un chat qui n'a généralement pas appris à poser de limites, c'est souvent le cas s'il a été sevré trop jeune. Sa mère n'a pas eu le temps de lui inculquer les interdits et le chat ne sait pas s'arrêter ou présente des comportements lunatiques, il ne parvient pas à gérer ses états d'excitation. Il s'agit généralement de chatons qui commencent par jouer et finissent par mordiller la main qui leur sert de jouet.

Pour stopper rapidement ce comportement, vous devez impérativement donner des limites à votre chat.

  • Lorsque vous jouez avec votre chaton, dissociez la main et le jouet en ne le laissant pas mordiller votre main sous prétexte qu'il est encore petit. La main sert à caresser. Donnez-lui des jouets à mordiller.
  • Dès qu'il mordille votre main, un « Non ! » ferme peut le dissuader.
  • S'il persévère, arrêtez de jouer et laissez-le quelques minutes tout seul.
  • Il est possible aussi de lui donner une petite chiquenaude sur le nez pour le dissuader de recommencer.

Conseil : certains vétérinaires et comportementalistes conseillent éventuellement de le soulever légèrement et quelques secondes par la peau de la nuque afin de montrer votre désapprobation et de le calmer. Il n'est pas nécessaire en plus de le rouspéter.

Cas 2 : votre chat mordille quand vous le caressez

Certains chats sollicitent des caresses ou viennent s'installer sur les genoux, et brusquement mordent ou griffent la main qui les caresse avant de partir rapidement. C'est une attitude qui est bien connue chez les chats, elle porte le nom de « caressé-mordeur » . Les professionnels expliquent généralement ce comportement par le fait que le chat a envie du contact avec un humain, recherchant sa chaleur mais pas nécessairement ses caresses. Il peut aussi s'agir d'une mauvaise sociabilisation, le chat ne parvenant pas à canaliser ses émotions. Il est aussi possible, mais sans être prouvé, que l’électricité statique dérange l'animal.

Pour éviter que votre chat réitère ce comportement étrange, il ne faut pas le provoquer. S 'il vient sur vos genoux, ne le contraignez pas et caressez-le modérément. Surtout observez-le, un chat « caressé mordeur » montre quelques signes avant coureurs faciles à déceler :

  • sa queue commence à s'agiter ;
  • son corps se raidit ;
  • ses oreilles peuvent se coucher ;
  • et si vous êtes observateur, vous verrez ses pupilles se dilater.

Cessez alors toute caresse et laissez redescendre la tension. En revanche, au cours de la journée, n'hésitez pas à le solliciter en le caressant de temps en temps, mais à petites doses.

Bon à savoir : si votre chat adulte se met subitement à avoir un comportement de « caressé mordeur », cela peut traduire une douleur, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Cas 3 : votre chat vous attaque

Certains chats se montrent agressifs, parfois même attaquent leur maître. La plupart du temps, il s'agit de chats qui ont montré des signes précurseurs d'agressivité ou d'anxiété, ce sont généralement des animaux mal sociabilisés. Un élément déclencheur accroît leur anxiété, ce qui se traduit par une exagération de leur agressivité : arrivée d'un nouvel animal, déménagement dans un endroit clos, etc.

Si vous trouvez que votre chat se montre de plus en plus agressif, consultez rapidement un professionnel. Il pourra dans un premier temps prescrire une solution médicamenteuse. À plus long terme, il faudra penser à une prise en charge comportementale ou à l'utilisation d'un diffuseur de phéromones apaisantes afin d'aider le chat à (re)trouver sa sérénité.

Ces pros peuvent vous aider