Chat qui vole, que faire ?

Sommaire

Les chats sont capables de développer des trésors d'ingéniosité pour voler : certains attendent sagement que leur maître ait le dos tourné pour dérober ce qui se trouve sur la table, d'autres ont appris à ouvrir placard ou réfrigérateur pour parvenir à leur fin. Si la plupart du temps, les chats volent de la viande, on en connaît qui dérobent des gâteaux, du pain ou des pâtes. Les raisons qui poussent un chat à voler peuvent être multiples, il peut s'agir de la faim, d'une crise de boulimie, d'instinct ou simplement de plaisir.

Avant d'essayer de lui faire passer cette mauvaise habitude, déterminez-en les causes. Cette fiche pratique vous indique l'attitude à adopter face à un chat qui vole.

 

Cas 1 : votre chat vole par faim

La raison la plus naturelle qui pousse un chat à voler est bien sûr la faim. Un chat errant volera ce qu'il peut pour combler sa faim.

Il se peut que votre chat ait lui aussi tout simplement faim :

  • si la quantité de nourriture n'est pas suffisante ;
  • si la qualité de la nourriture (maison ou industrielle) ne réponde pas aux besoins de votre chat.

En règle générale, les chats apprécient de faire plusieurs petits repas par jour. Un ou deux repas sont parfois insuffisants, non pas tant en matière de quantité que de disponibilité. Fractionnez plus régulièrement ses repas ou laissez-lui des croquettes à disposition toute la journée.

Cas 2 : votre chat est boulimique

Il est possible que votre chat se mette à manger plus que d'habitude pour calmer un stress ou un trouble de santé important comme des problèmes de thyroïde.

Dans ce cas, contactez au plus vite votre vétérinaire.

Consulter la fiche pratique
Lire l'article

Cas 3 : votre chat vole par plaisir, par instinct

Que votre chat vole par plaisir ou simplement par instinct revient au même, il s'agit pour lui de combler son petit plaisir de félin prédateur. C'est l'un des écarts de comportement les plus fréquents et les plus difficiles à corriger, tant les chats y prennent plaisir. Autant le reconnaître, il n'existe pas de solution miracle.

Si vous surprenez votre chat en flagrant délit, agissez immédiatement soit avec un « non ! » ferme, soit en claquant des mains, et si vous avez prévu le coup, en l'aspergeant d'un peu d'eau, ce qu'il n'apprécie généralement pas. Certains comportementalistes conseillent de prendre le chat par la peau du cou, en le soulevant légèrement, sans le faire décoller du sol, comme le ferait sa mère. La correction a plus de chance de fonctionner sur un jeune chat que sur un chat adulte.

 

Cas 4 : votre chat ne peut s'empêcher de voler

Si votre chat ne peut s'empêcher de voler, offrez-lui des choses à voler. Dissimulez dans la maison des friandises ou des croquettes qu'il apprécie. Proposez-lui des divertissements, genre balles creuses ou plateaux de jeux dans lesquels il est possible de cacher de la nourriture, votre chat pourra ainsi assouvir ses instincts. Vous pouvez également utiliser ce genre de subterfuge lorsque vous cuisinez et ne le voulez pas dans la cuisine.

Ces pros peuvent vous aider