Chat fugueur, que faire ?

Sommaire

Chez les chats, la fugue ne doit pas être considérée comme une fuite, mais comme une sortie de longue durée hors de leur territoire habituel. Contrairement à un chat perdu, le chat fugueur revient, généralement au bout de quelques heures à plusieurs jours. Mais ces absences répétées ne sont pas toujours faciles à vivre pour le propriétaire, qui craint pour la sécurité de son animal. Voici des conseils pour savoir comment agir en cas de chat fugueur.

Zoom sur la notion de territoire chez le chat

De par son caractère, votre chat est conduit à explorer et arpenter un territoire dont lui seul connaît véritablement les limites. Il ne s'agit pas d'une zone clairement bornée, mais plutôt de secteurs aux contours mouvants, où l'animal pratique ses différentes activités : repos, chasse, déplacements…

C'est pourquoi, si votre chat a la possibilité d'aller à l'extérieur, vous ne pourrez pas le contraindre à rester dans les limites de votre jardin. Il est rare, en effet, que celles-ci coïncident avec les frontières de son territoire.

Lire l'article

1. Comprenez pourquoi votre chat est fugueur

Les causes d'une fugue sont nombreuses si le chat peut accéder à l'extérieur en permanence.

Les principales raisons sont :

  • La reproduction – la quête d'un partenaire sexuel est la raison numéro un qui pousse les chats à fuguer.
  • La chasse – un chat habitué à sortir retrouve facilement ses instincts de chasseur ; au fur et à mesure qu'il prend de l'assurance, il va élargir son périmètre de chasse, ne revenant alors à la maison que pour manger, se reposer et recevoir son lot de caresses.
  • La « double résidence » – certains chats se font nourrir dans un autre foyer, où ils peuvent passer quelques heures à plusieurs jours avant de revenir chez leur maître officiel.

2. Limitez les possibilités de fugue de votre chat

La vraie solution pour empêcher un chat de fuguer est de l'enfermer. La castration, cependant, peut être en partie une alternative.

La castration

Si votre animal n'est pas castré, la première chose est de le faire stériliser :

  • cela réduira ses envies de chercher un partenaire,
  • votre chat sera moins tenté de passer ses nuits dehors.
Lire l'article

Le cloisonnement

Même si la castration est nécessaire, elle ne l'empêchera pas d'aller voir ce qui se passe dehors. Si vous ne voulez plus prendre le risque que votre chat fugue, la seule solution est de délimiter vous-même son territoire :

  • Si vous habitez en appartement, il suffit de lui interdire toute sortie.
  • Si vous avez une maison avec un jardin :
    • aménagez une clôture suffisamment haute pour qu'il ne puisse pas la franchir ;
    • veillez à ce que ni arbre, ni muret, etc., ne lui offre une voie de sortie ;
    • pensez à vérifier régulièrement l'état de la clôture, sinon votre chat le fera pour vous !

À savoir : il existe dans le commerce des clôtures électroniques dites « antifugue », qui émettent des ondes dès que le chat s'en approche, le forçant à s'éloigner et à rester dans la zone délimitée par la barrière. Les avis divergeant sur leur utilisation, à vous de vous faire votre opinion !

3. Incitez votre chat à rester chez vous

Excepté la castration qui limite naturellement les besoins reproducteurs de votre animal, il n'y a rien qui peut contrer l'envie de votre chat d'aller voir ailleurs.

Vous pouvez cependant essayer de limiter ses fugues (mais sans garantie !) en veillant :

  • à ce que votre chat dispose toujours de nourriture à son retour ; le ventre plein, il sera plus enclin à faire la sieste sur le canapé qu'à repartir chasser ;
  • à ce qu'il ait, même s'il vit à la campagne, quelques jouets à la maison ; cela pourra l’inciter à passer plus de temps à l'intérieur ;
  • à ce que son retour soit un plaisir partagé avec ses maîtres ; n'hésitez donc pas à lui montrer par des caresses et des mots gentils combien vous êtes heureux de le voir.

À savoir : certains comportementalistes préconisent, lorsque vous prenez un chaton, de le garder le plus longtemps possible à l'intérieur afin qu'il fasse de votre domicile son véritable territoire ; il sera ainsi moins tenté de s'en éloigner par la suite.

Ces pros peuvent vous aider