Chat qui crache

Sommaire

Les gestuelles et les vocalises des chats leur permettent de communiquer. Si on arrive à repérer certains signaux particuliers, on peut ainsi déterminer s'il s'agit d'une expression comportementale ou si c'est le signe d'un problème physiologique. De ce fait, un chat qui crache peut exprimer plusieurs choses.

Le point dans notre article.

Différentes significations d'un chat qui crache

Lorsqu'un chat crache ou feule en direction d'un autre animal ou à l'attention d'un humain, cela fait partie des comportements à surveiller. Voici quelques pistes :

  • Il a eu peur, a été surpris par un bruit, un animal ou un humain et exprime sa surprise en crachant, car il s'est senti agressé.
  • Il feule face à un autre animal. Dans ce cas, il cherche sûrement à défendre son territoire contre cet inopportun, cette situation peut se produire en extérieur, mais aussi chez vous, si vous adoptez un nouvel animal par exemple.
  • Il crache dans votre direction, lorsque vous passez près de lui ou que vous cherchez à le caresser. Attention ! Votre chat est en train de vous signifier clairement qu'il y a un problème, n'essayez pas de le prendre ou de forcer le contact, évitez-le dans un premier temps et prenez le temps de faire le point.

Dans ce dernier cas, il y a deux cas de figure :

  • Il a cette attitude depuis tout petit et ça ne s'est jamais calmé ? Votre chaton doit être très anxieux et a peut-être subi un traumatisme, il ne se sent pas en sécurité dans l’environnement où il évolue. Il s'agit là d'un problème comportemental.
  • Il n'avait jamais fait ça, c'est clairement un comportement qui tranche avec son caractère habituel. Il va falloir repérer si vous voyez des signes de douleur ou si d'autres symptômes apparaissent.

Bon à savoir : d'une manière générale, un chat qui crache exprime une peur, une agressivité, un énervement, un mal-être ou une douleur. Il ne faut jamais réagir en criant, en prenant le chat brusquement ou en lui faisant peur, cela ne fera que renforcer le problème de façon négative. Il faut toujours agir avec douceur et calme.

Chat qui crache : des symptômes alarmants ?

En plus de grogner ou de cracher, votre chat évite le contact, veut se cacher, se replie sur lui-même. Voici les symptômes que vous pouvez observer en plus :

  • Regardez ses pupilles, sont-elles dilatées ?
  • Est-ce qu'il halète, a du mal à respirer ?
  • A-t-il des mouvements de tête saccadés ?
  • Il se met à vomir de la mousse blanche ?
  • Vous voyez du sang dans ce qu'il a recraché ?

Tous ces symptômes doivent vous alarmer, ils peuvent représenter une urgence vétérinaire. Prenez soin de noter tout ce que vous avez observé pour décrire précisément tous les éléments. Le vétérinaire cherchera à savoir si votre chat a été intoxiqué ou s'il a eu un choc et il agira en conséquence.

Par contre si les grognements, feulements et crachats font partie du comportement habituel de votre chat, il s'agit là d'un problème de fond, d'une mauvaise sociabilisation ou d'une anxiété qui peut alors être soignée grâce par exemple à des phéromones de synthèses (qui aident le chat à déstresser) ou par des traitements médicamenteux prescrits par votre vétérinaire.

Bon à savoir : il suffit parfois d'aller voir un vétérinaire comportementaliste qui vous donnera les clefs pour rétablir le bien-être de votre compagnon, pensez-y !

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider