Comment jouer avec son chat ?

Sommaire

Jouer est un besoin vital pour un chat, surtout s'il vit sans accès à l'extérieur. Le jeu permet à l'animal d'exercer sa force et son agilité physique et d'améliorer sa tonicité. Le jeu stimule également son mental et permet à l'animal de se sentir mieux. Il lui évite également de prendre de l'embonpoint. Les chats jouent très bien tout seul ou entre eux, mais votre chat appréciera aussi que vous partagiez ce moment de plaisir et de détente avec lui. Découvrez comment jouer avec son chat.

 

1. Comprenez l'importance du jeu dans la vie de votre chat

Les chatons passent beaucoup de temps à jouer ensemble. Ces échanges entre jeunes animaux sont indispensables à leur évolution physique, morale et sociale. Les comportementalistes estiment généralement que les premiers jeux, jusqu'à l'âge de 7 semaines, forment les bases de la sociabilisation. Après, les chatons, plus à l'aise dans leurs mouvements, commencent à mimer la chasse. Les jeux sont alors des courses-poursuites et des similitudes de bagarre.

Lorsque votre chaton sevré arrive dans votre maison vers 2 mois ou 2 mois et demi, c'est donc des jeux mettant en scène proie et prédateur qu'il voudra partager.

Bon à savoir : le jeu peut permettre à un chaton difficile ou anxieux de diminuer son stress et de prendre de l'assurance et de la confiance envers son maître.

Un chat en bonne santé peut presque jouer toute sa vie. Si vous le sollicitez régulièrement, il sera toujours heureux d'échanger quelques moments avec vous.

Important : ce n'est pas parce que votre chat se dépense dehors que vous devez vous dispenser de jouer avec lui. Le chat fait la différence entre une véritable partie de chasse en extérieur et en solitaire et un moment de complicité avec son maître.

2. Choisissez le bon moment pour jouer avec votre chat

Les chats sont plutôt actifs le matin et le soir, ce sont donc les meilleurs moments pour faire une partie. Jouer le soir permet à votre chat de mieux dormir et peut permettre qu'il ne vienne vous solliciter au milieu de la nuit. Comptez en moyenne 15 à 20 minutes par partie. Un peu moins s'il s'agit d'un vieux chat.

Dans le cas de chatons, les jeux doivent être fractionnés en séquences plus courtes durant la journée. Ne les sollicitez cependant pas, mais profitez de leurs moments d'éveil et surtout accordez-leur de longs temps de sommeil, les chatons ont besoin de repos.

3. Choisissez le bon jouet pour jouer avec votre chat

Pour partager un moment avec votre chat, c'est-à-dire pour lui permettre d’exercer ses talents de chasseur, le principe est de le faire réagir à une proie factice. Le bouchon de liège orné éventuellement de quelques plumes a fait ses preuves depuis longtemps. Dans le commerce, l'un des jouets les plus efficaces reste le plumeau au bout d'un bâton. Vous pouvez lui donner les mouvements que vous souhaitez, ce qui permet de maintenir l'attention de votre chat.

Bon à savoir : les gammes de prix pour ce genre de jouet sont assez étendues. Méfiez-vous des produits trop bon marché, les plumes ne résistent généralement pas aux premières attaques. Certains plumeaux se trouvent parfois au bout d'une corde. Les chats parviennent généralement assez rapidement à la cisailler.

Important : ne vous servez jamais de votre main comment d'un leurre pour jouer avec votre chat même s'il est encore chaton. Non seulement il pourrait vous griffer ou vous mordre, mais surtout, il pourrait considérer votre main comme « son jouet ».

4. Jouez avec votre chat

Pensez souris ou oiseau. Le bouchon (ou le plumeau) est la proie et c'est comme telle qu'il doit se mouvoir. Faites-lui faire des mouvements rapides suivis d'arrêts brusques et de redémarrages.

La proie peut aussi disparaître quelques instants, derrière un meuble, sous une couverture ou un papier journal, puis resurgir, ou seulement dépasser un peu.

Ne soyez surtout pas en compétition avec votre chat. Il doit de temps en temps pouvoir attraper sa proie pour s'amuser directement avec elle. Dans ce cas, agitez-la un peu, puis plus du tout. Votre chat devrait alors s'étonner et relâcher son étreinte, profitez-en pour simuler sa fuite.

Important : certains chats développent une frustration de ne pouvoir attraper une proie, ils peuvent alors retourner leurs attaques sur un objet de substitution, vous par exemple. De tels cas ont été observés sur des chats jouant avec la petite lumière de laser destinée au chat. Il est déconseillé de trop utiliser ce jouet. 

5. Diminuez l'intensité du jeu

Après 10 à 15 minutes de jeu, diminuez progressivement l'intensité des mouvements, afin que le chat se calme et finisse par se désintéresser de son jouet.

Lorsque la partie est terminée, ne laissez ni le bouchon, ni le plumeau à disposition de votre chat. Devenu un banal objet inerte et quotidien, il finit par perdre tout intérêt.

Ces pros peuvent vous aider