Comment rendre un chat heureux ?

Sommaire

Comment rendre mon animal de compagnie heureux ? Voilà une question que se posent bien des propriétaires. Le concept de « bonheur » généralement lié à l'homme renvoie plutôt chez l'animal à celui de « bien-être ». Pour le chat, l'assurance de son bien-être passe par la prise en compte de multiples détails insoupçonnés de son quotidien. Comment rendre un chat heureux ? On vous dit tout !

Que signifie le terme de « bien-être » chez le chat ?

Le terme « bien-être » renvoie à un sentiment de confort à la fois physique et mental. Un animal en bonne santé qui a la possibilité d'exprimer ses besoins est donc dans une situation de bien-être.

L'accès à l'eau, à la nourriture et le confort thermique (n'avoir ni trop chaud ni trop froid) sont les trois paramètres du bien-être dit primaire, celui directement lié aux besoins de survie. Viennent ensuite les possibilités d'exprimer ses besoins de courir, jouer, grimper, interagir avec des congénères, qui sont bien entendu aussi des facteurs influents sur l'état de bien-être de l'animal.

Chat heureux : comment satisfaire les besoins primaires de mon chat ?

Cette question peut pour certains sembler superflue au premier abord. Détrompez-vous ! Satisfaire les besoins primaires de son animal n’est pas si évident que cela, surtout lorsqu'il s’agit d’un chat. Le félin est en effet bien connu pour son caractère jugé difficile. 

Le chat est un animal de territoire pour qui chaque chose doit avoir une place bien précise. Ses gamelles doivent être positionnées dans un endroit calme et isolé. Évitez notamment les couloirs et autres lieux de passage. Sa nourriture et son eau doivent être également éloignés de la litière ; zone d’alimentation et zone d’élimination sont en effet bien distinctes chez le chat. Il est essentiel que l’alimentation proposée à l’animal tienne compte de ses besoins. Un chat stérilisé devrait par exemple recevoir une nourriture moins calorique pour éviter la prise de poids. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller en la matière.

Côté hydratation, le chat est naturellement plutôt économe avec l’eau. Il a tendance à boire peu, ce qui peut malheureusement le conduire à développer des obstructions urinaires dans certaines circonstances. Il est donc très important de l’encourager à boire. Renouveler l'eau de son bol plusieurs fois par jour pour qu’elle reste fraîche est une excellente méthode pour l’y encourager.

Le confort thermique quant à lui est en règle générale assuré par le chat lui-même. Les heures passées allongé juste à côté du radiateur ou vautré à l’ombre d’un arbre en été en sont de parfaits exemples.

Chat heureux : comment faire plaisir à mon chat ?

La notion « faire plaisir » renvoie ici aux besoins secondaires tels qu’ils ont été évoqués précédemment. Proposer à son chat une friandise, une nouvelle balle, un arbre à chat sont autant de façons pour le propriétaire de faire plaisir à son animal et donc de le rendre heureux. Un rien peut d'ailleurs faire plaisir à votre chat ; il s’amusera souvent de l'emballage davantage que du jeu lui-même !

Les chats débordent c'est vrai d’imagination pour occuper leur sens et leurs désirs de jeux. Il n’est donc pas nécessaire de dépenser des fortunes pour amuser son compagnon. Une boule d’aluminium ou un morceau de carton peuvent le distraire pendant des heures. Que retenir de cela ? Ce n’est pas la quantité de jouets achetés ou le prix investi qui comptent, mais plutôt le temps que vous serez susceptible de lui consacrer. Un chat heureux est un chat qui reçoit au quotidien des marques d’affection et d’intérêt de la part des membres de son foyer (caresses, invitations au jeu, etc.).

Comment savoir si mon chat est vraiment heureux ?

Bon nombre de signaux sont clairement envoyés par le chat à son propriétaire pour le renseigner sur son humeur du moment. Il s’agit d’abord de signes corporels, tels que la position des oreilles, le port et les mouvements de queue ou le hérissement des poils. Un chat éveillé et curieux a le port d’oreilles droit et la queue dressée. Si sa queue portée basse commence à s’agiter nerveusement, elle révèle alors un signe d’agacement. C'est l'une des différences entre les chats et les chiens, chez qui le balancement de queue est un signe plutôt amical et de jeu.

Le ronronnement, souvent associé aux sentiments de détente et de plaisir chez le chat, mais aussi observé en cas de stress ou de traumatisme, suscite bien des questions chez le propriétaire. Répond-il à mes invitations au jeu ? Vient-il me dire bonjour lorsque je rentre du travail ? Saute-t-il fréquemment sur mes genoux pour recevoir des caresses ? Certes, la demande d’interaction ou la réponse à la sollicitation peut être considérée comme un signe de bonne santé mentale du chat. Cependant, leur caractère est parfois si différent qu’il est bien difficile de tirer rapidement une conclusion.

À noter : de manière générale, il est opportun de dire qu’un chat heureux est un chat en bonne santé capable d’assouvir ses besoins primaires et recevant suffisamment d'attention de la part de ses maîtres.

Ces pros peuvent vous aider