Comment calmer un chaton ?

Sommaire

Accueillir un chaton chez soi, c'est accueillir une boule d'énergie. Pourtant, chaque chaton a son caractère. Certains sont plus remuants que d'autres, voire capables de transformer votre domicile en un véritable champ de bataille et de mettre en péril votre collection de bibelots. Certains chatons, ne parvenant pas à se contrôler, peuvent même se montrer agressifs. Pour éviter toute catastrophe, apprenez à calmer votre chaton.

 

 

1. Calmez un chaton par le jeu

Pour le chaton, le jeu est la première manière de s'exprimer ; il lui permet de tester ses aptitudes, sa force mais aussi son rapport aux autres, et notamment à son maître.

Un chaton sait normalement se canaliser, mais il arrive que ce ne soit pas le cas. Certains chatons, surtout ceux qui ont été sevrés avant l’âge de 2 à 2,5 mois, ont plus de difficultés à mettre des limites. Ils peuvent très rapidement monter en puissance, voire devenir agressifs. C'est alors votre rôle de l'aider à se calmer, voire à canaliser son agressivité.

Un chaton a besoin de se dépenser et c'est par le jeu qu'il brûle son énergie. Lors de ces jeux, le chaton mime des scènes de chasse, d’aguets, de courses-poursuites et de mises à mort.

S'il est seul, il va vous solliciter comme partenaire. Vous ne pouvez pas éviter de jouer avec lui.

Prévoyez plusieurs séances de jeu par jour.

  • Jouez environ 15 à 20 minutes, puis laissez-le se reposer.
  • N'arrêtez jamais une séance de jeu brutalement mais ralentissez tranquillement la partie.
  • Laissez votre chaton se reposer entre deux séances.
  • Mettez à sa disposition un ou deux jouets, un carton ou un morceau de papier avec lequel il trouvera lui-même à se défouler quand il en ressentira le besoin.

Astuce : prévoyez une longue séance de jeu avant l'heure du coucher. Fatigué, il passera une meilleure nuit et vous aussi.

Note : ne jouez jamais directement avec les mains, utilisez un intermédiaire comme une ficelle avec un bouchon, un bâton avec une plume, etc.

2. Calmez un chaton qui devient trop agressif

Les chatons, surtout s'ils ont été séparés trop tôt de leur mère, ne connaissent pas les limites et ont parfois du mal à gérer leurs émotions. C'est le cas, en particulier, des chats mordeurs. Surpassés par une émotion trop intense, ils mordent subitement alors qu'ils étaient tranquillement en train de se faire caresser.

Si votre chaton présente un comportement agressif :

  • dites un « non » ferme et cessez tout contact avec lui jusqu'à ce que la pression diminue ;
  • s'il se montre agressif, soulevez-le par la peau du cou, posez-le et ne vous occupez pas de lui ;
  • s'il revient à la charge, isolez-le dans une pièce quelques minutes pour qu'il se calme ;
  • si le chaton ne se calme pas, qu’il reste trop turbulent ou montre de l'agressivité, vous pouvez utiliser des phéromones : diffusés dans la maison, ils apaisent l'animal ;
  • dans tous les cas, si vous ne parvenez pas à canaliser votre chaton, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire.

3. Adoptez un second chaton

Adopter un second chaton peut être un solution. Les deux jeunes animaux partagent leurs jeux et donc soulagent un peu leur maître. Dans certains cas, le nouvel arrivant permet au plus turbulent de se freiner. Mais ce n'est pas non plus une garantie.

La cohabitation se passera d'autant mieux si les deux chatons ont un âge proche et ont été adoptés à peu de temps d'intervalle. Elle devient plus difficile avec des chats adultes.

À savoir : mâle et ou femelle ? Il ne semble pas y avoir de règle pour une bonne cohabitation, surtout si les animaux sont castrés.

 

 

 

Ces pros peuvent vous aider