Comment calmer une chatte en chaleur

Sommaire

Si votre chatte n'est pas stérilisée, elle va avoir régulièrement ses chaleurs, périodes durant lesquelles elle va chercher à s'accoupler avec un mâle. Et elle va le faire savoir ! Miaulements au milieu de la nuit, affections débordantes, éventuels marquages odorants… Une chatte en chaleur peut vite devenir insupportable.

Voici comment calmer une chatte en chaleur, temporairement ou définitivement.

Zoom sur les chaleurs de la chatte

Les premières chaleurs, ou œstrus, apparaissent chez la chatte entre l'age de 6 et 9 mois, même si certaines femelles sont plus précoces et d'autres, parmi les grandes races, plus tardives.
La période des chaleurs se calque sur la durée du jour. Elles commencent donc à la fin de l'hiver, en février, et se prolongent jusqu'en été (septembre).Les chattes vivant en intérieur, éclairées par des lumières artificielles, peuvent être en chaleur toute l'année.
L'ensemble du cycle œstral dure une vingtaine de jours (entre 18 et 24 jours), mais la période durant laquelle la femelle cherche à s'accoupler dure entre 4 à 10 jours. Tant qu'elle ne s'est pas accouplée, la chatte revient en chaleur toutes les 2 à 4 semaines.

Les manifestations les plus visibles sont :

  • un comportement anormalement affectif ;
  • des séances de toilettage fréquentes ;
  • des miaulements bruyants ;
  • des positions d'accouplement, la queue généralement placée sur le côté.

Option 1 : utilisez des méthodes douces

Si vous ne souhaitez pas stériliser votre chatte, il est possible d'essayer de calmer ses ardeurs. Ces méthodes douces n'interrompent pas le processus des chaleurs, mais peuvent permettre de calmer l'agitation sexuelle de la chatte. Leur efficacité varie énormément d'une chatte à l'autre. Attention au surdosage. Avant d'utiliser un produit pharmaceutique, parlez-en à un praticien.

  • Isolez-la et tenez-la éloignée de tout mâle.
  • Utilisez des produits phytosanitaires ou homéopathiques disponibles dans le commerce et destinés à calmer les comportements de la chatte.
  • La Polaramine est un médicament destiné aux allergies humaines. Il a un effet calmant chez le chat. Certains propriétaires en donnent pour apaiser leur chatte, surtout la nuit. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

Astuce : prenez le temps de distraire votre chatte et de lui changer les idées. Jouez avec elle, mettez à sa disposition des jouets, des boîtes de carton qui l'occuperont un peu.

Lire l'article

Option 2 : calmez les chaleurs de votre chatte avec des méthodes contraceptives

Elles se présentent sous trois formes : les pilules, les injections et les implants sous-cutanés.

Pilules et injections

Pour prévenir les chaleurs, il est possible de donner à votre chatte des pilules contraceptives ou de  faire pratiquer des injections.Ces prises de contraceptif doivent se faire hors de la période des chaleurs. Selon les marques, les pilules sont à administrer une fois par semaine ou tous les 15 jours. Les injections hormonales se font tous les 4 mois. Prenez contact avec votre vétérinaire avant de commencer le traitement, votre chatte doit impérativement être pubère et non gestante.

Notez cependant que les pilules comme les injections contraceptives sont de moins en moins conseillées, voire totalement déconseillées par les professionnels, car elles contiennent des hormones de synthèse qui favorisent :

  • les risques de métrite (pus dans l'utérus);
  • le diabète ;
  • les tumeurs mammaires ;
  • la prise de poids.

Attention : il est possible d'utiliser un contraceptif pour interrompre les chaleurs, mais il doit être administré dans les deux premiers jours des chaleurs. Au-delà, des complications thérapeutiques sont à prévoir. Pour une interruption des chaleurs, il faut donner un comprimé contraceptif pendant 5 jours.

Lire l'article

Implants

La pose d'un implant sous-cutané pour une stérilisation temporaire est possible. Les implants ont une efficacité de plusieurs mois qui varie selon le principe actif (desloréline ou mélatonine) utilisé et la chatte.
Ils présentent l'intérêt d'être une contraception chimique réversible car s'ils sont retirés ou en fin d'activité, les chaleurs de la chatte se remettent en place.

Option 3 : faites stériliser votre chatte

Si vous ne souhaitez pas que que votre chatte se reproduise, la méthode la plus efficace pour calmer définitivement ses chaleurs est la stérilisation ou ovariectomie. C'est l'ablation chirurgicale des ovaires.
C'est actuellement la méthode la plus recommandée car elle permet de limiter :

  • les risques d’apparition de tumeurs mammaires, de mastose (hypertrophie rapide des glandes mammaires) et d'infections utérines ;
  • les rencontres entre chats (bagarre ou copulation) et donc la transmission de maladies virales type leucose ou FIV (syndrome d'immunodéficience acquise).

Bon à savoir : la stérilisation n'a de répercussion ni sur le tempérament ni sur la taille de la chatte. L'âge idéal pour l'opération est 6 mois, juste avant les première chaleurs.

Sachez cependant que :

  • Tout retour en arrière est impossible.
  • Une prise de poids dans les mois qui suivent l'opération est possible. Prévenez-la en mettant en place avec votre vétérinaire un régime adapté à la chatte.

Coût de l'opération : entre 100 et 150 €.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider