À quel âge adopter un chat ou un chaton ?

Sommaire

Adopter un chat, c’est débuter une merveilleuse aventure aux côtés d’un animal malicieux, facétieux et parfois mystérieux. L’âge et le comportement de l’animal sont des facteurs à considérer au moment de l’achat ou de l'adoption : ils conditionnent votre future cohabitation. À quel âge adopter un chat ou un chaton ? On vous dit tout !

Adopter un chat ou un chaton : l'âge idéal

Deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous décidez d’adopter un chaton, soit d'emblée un animal adulte. Si pour l’un tout est à apprendre et à construire, pour l’autre, des habitudes de vie ont déjà été prises chez les précédents propriétaires, et ce ne sont pas forcément les meilleures !

 

Adoption d'un chaton

L’adoption d’un chaton ne devrait jamais se faire avant l’âge de 8 semaines. C’est un minimum. Il est en effet indispensable pour le chaton de rester aux côtés de sa mère pour acquérir l’apprentissage nécessaire à la cohabitation avec d’autres congénères et membres d’autres espèces ou à la propreté. C’est la chatte qui éduque ses petits et leur fait découvrir les zones de leur territoire (alimentation, élimination). L’adopter plus jeune suppose que vous devrez vous substituer au rôle de sa mère et ce n'est pas recommandé.

Adoption d'un chat adulte

Le chat adulte adopté, lui, a déjà acquis toutes ces notions. Si l’apprentissage n’a pas été correctement réalisé (séparation précoce de la mère, déficit d’éducation chez les propriétaires précédents, etc.), il sera difficile de corriger à un âge plus avancé des troubles de comportement, comme des problèmes de griffades, morsures ou encore de malpropreté. Ce constat n’est cependant pas systématique et le nombre d’exemples d’adoptions réussies de félins adultes en est un bel exemple.

Comment bien choisir un chat ou chaton qu'on adopte ?

Si l’adoption d’un animal de compagnie est souvent le résultat d’un coup de cœur pour la couleur de ses yeux, de son pelage ou encore parce qu'il est le premier de la portée à venir se faire caresser, il est toutefois préférable d’être également attentif à quelques comportements de l’animal pour aiguiller son choix. Ces observations n’ont qu’une valeur indicative sur le futur tempérament du chat et ne sont en aucun cas des garanties absolues.

Au sein d’une portée, privilégiez bien entendu les chatons vous paraissant les plus éveillés, explorant leur territoire et venant spontanément à votre rencontre. S’ils se laissent facilement caresser, prendre en mains, c’est certainement le signe que la sociabilisation avec l’être humain est déjà bien établie. Faites le test de prendre le chaton par la peau du cou. S’il se recroqueville, c’est bon signe ! S’il se contorsionne, toutes griffes dehors, évitez de porter votre choix sur lui.

En ce qui concerne les chats adultes, là aussi, privilégiez les animaux montrant une réelle volonté de venir au contact, se laissant approcher, caresser et manipuler. Même si l’affect est légion lors d’une adoption, le choix de raison porte souvent ses fruits !

Bon à savoir : depuis le 1er octobre 2022, les personnes souhaitant adopter ou acheter un animal de compagnie doivent respecter un délai de réflexion de 7 jours. Un document obligatoire appelé « certificat d’engagement et de connaissance » est signé 7 jours avant d’accueillir le chat acquis en animalerie, en élevage, en refuge ou entre particuliers. Ce délai est mis en place pour éviter les « achats d’impulsion ». Des sanctions sont prévues lors de l'adoption d'un animal de compagnie en cas de non-respect des règles relatives au certificat d'engagement et de connaissance (décret n° 2022-1354 du 24 octobre 2022).

Ces pros peuvent vous aider