Faire garder son chat

Sommaire

Un week-end prolongé, des congés prévus ou imprévus, tous les propriétaires de chat sont confrontés à la nécessité de le faire garder. Malheureusement, il n'est pas toujours possible de le confier, surtout, pendant les vacances scolaires, à la famille, les voisins ou les proches, tous absents. L'idéal est de penser à la meilleure manière de faire garder son chat dès l'adoption. Vous pourrez ainsi prendre le temps de choisir le mode de garde qui vous convient le mieux et rencontrer ses futurs gardiens.

Suivez nos conseils pour faire garder son chat.

1. Choisissez le mode de garde de votre chat

Deux possibilités s'offrent à vous : soit le chat reste à maison, soit il est placé en extérieur. Le choix dépend le plus souvent de l'animal, de son caractère et de la manière dont il a été élevé. Un chat habitué très jeune à faire des trajets et à être mis en garde le supportant bien pourra être placé en garde extérieure. Un chat qui n'est jamais sorti de son appartement et n'a jamais fréquenté d'autre chat vivra mal un placement dans un refuge avec d'autres congénères. Optez pour la solution adaptée.

Important : votre chat doit être identifié et à jour de ses vaccins.

Chez soi : cat sitter et home sitting

Vous pouvez faire appel à un cat sitter. Une personne vient régulièrement chez vous pendant votre absence nourrir votre animal, nettoyer la litière, changer l'eau. Elle passe un peu de temps à jouer avec lui et peut également en profiter pour arroser les plantes. Il existe de nombreuses formules qui vont d'une fréquence de passage d'un jour sur deux à deux fois par jour.

Vous pouvez également opter pour le home sitting. Une personne ou un couple, souvent retraité, s'installe chez vous durant toute la période de congés. Cette personne garde non seulement votre chat, mais en profite pour surveiller et s'occuper de votre lieu de résidence.

À l’extérieur

Si vous préférez placer votre chat hors de chez vous, plusieurs solutions s'offrent à vous :

  • Pension, refuge ou hôtel : du simple refuge à l'hôtel de luxe, du box à la chambre étoilée, le choix est large. Dans ces établissements tenus par des professionnels, les chats peuvent partager un espace avec d'autres congénères ou être placés seuls. Ils peuvent avoir ou non accès à un espace extérieur.
  • Famille d’accueil : le chat est placé dans un foyer, chez des particuliers contre rémunération.
  • Échange entre particuliers : un particulier prend chez lui votre animal pendant vos congés et vice-versa. C'est un service gratuit entre particuliers.
Consulter la fiche pratique

2. Vérifiez la réglementation en vigueur

La réglementation européenne impose certaines normes à respecter lorsque l'on garde, à titre commercial, l'animal d'autrui.

Bon à savoir : la garde entre particuliers, qui est considérée comme un service non-rémunéré entre personnes, n'est pas sujette à réglementation.

Les refuges, hôtels et pensions

L’activité de gardiennage d'animaux doit être déclarée à la Direction de la protection des populations (DPP) ou à Direction départementale de la protection des populations (DDPP). Les établissements professionnels doivent disposer :

  • d'un certificat de capacité animalier ;
  • d'un règlement sanitaire ;
  • d'un vétérinaire référent ;
  • et tenir un registre d'entrée et de sortie des animaux.

La réglementation stipule qu'un chat doit disposer au minimum de 2 m², et que « l’espace d’hébergement dispose de plates-formes à différents niveaux en nombre suffisant afin d'offrir à chaque chat une aire de repos et d'observation et une possibilité de rester à distance des autres chats. La surface des plates-formes permettant le couchage est comptabilisée dans les 2 m² par chat. Les chats disposent de couches confortables et de griffoirs. Ils disposent de bacs à litière en nombre suffisant et d’une superficie adaptée, garnis d’une litière adéquate et absorbante. Des dispositifs et accessoires appropriés sont mis en place pour favoriser l’occupation et le jeu » (annexes de l’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du au IV de l’article L214- 6 du code rural et de la pêche maritime).

Consulter la fiche pratique

Le cat sitter

Le cat sitter ou pet sitter, qui agit à titre professionnel, doit être en possession :

  • d'une autorisation des DPP ou DDPP ;
  • d'une certification professionnelle : attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d'espèces domestiques (ACACED) ou certificat de capacité animalier (CCAD), délivrée avant le 1er janvier 2016 (article L. 214-6-1 du Code rural et de la pêche maritime, dans sa version en vigueur depuis le 1er janvier 2016) ;
  • et d’une assurance responsabilité civile animaux. La plupart proposent des contrats qui, outre les identités des propriétaires et de l'animal, encadrent les engagements des différentes parties.

3. Comparez les tarifs de garde de chat

Les tarifs varient selon le mode de garde, la région (souvent plus cher en Île-de-France) et la saison. Comparez les tarifs en fonction des prestations proposées.

  • Cat sitter : entre 10 et 25 € par jour.
  • Home sitting : entre 15 et 20 € la journée.
  • Pension, hôtel, refuge : à partir de 10 € la journée.
  • Famille d’accueil : à partir de 10 € par jour.

L'ensemble de ces tarifs est généralement dégressif en fonction du nombre d'animaux et de la durée du gardiennage.

À savoir : les tarifs peuvent augmenter en période de vacances scolaires.

Quel que soit le mode de garde que vous sélectionnez, sachez que près de 60 % des demandes de garde d'un animal domestique ont lieu pour les vacances scolaires et que la grande majorité émane des grandes villes. Si c'est votre cas soyez prudent, prenez de l'avance.

4. Rencontrez les futurs gardiens de votre chat

Une fois le mode de garde sélectionné, effectuez des recherches sur Internet. Sélectionnez ceux qui correspondent le plus à vos attentes et prenez contact avec eux.

Qu'il s'agisse d'un cat sitter qui ne passera que quelques heures avec votre chat ou d'une famille d’accueil chez qui vous laisserez votre animal plusieurs jours, il est indispensable que vous les rencontriez sur le lieu où votre chat sera pendant votre absence.

Voyez comment la personne se comporte avec votre chat et visitez le lieu où vous le placerez.

5. Personnalisez le séjour de votre chat

Si vous avez opté pour une garde en extérieur :

  • Informez le gardien des besoins et des habitudes spécifiques de votre chat. Mettez-vous d'accord pour la prise de ses repas, le toilettage si nécessaire et les éventuelles prescriptions médicamenteuses. Ces mesures particulières pourront être stipulées sur le contrat.
  • Enfin le jour de sa mise en garde, apportez son panier et quelques jouets familiers. Cela évite qu'il se retrouve dans un univers totalement inconnu.

Ces pros peuvent vous aider